Un médecin jugé par ses pairs

Un médecin jugé par ses pairs

En 2004, un patient subi une greffe de cheveux à la clinique de médecine capillaire de Lyon.
Quelques temps après cette personne se rend compte qu’elle est atteinte d’une hépatite B chronique, comme son frère opéré le même jour. Samedi l’Ordre des médecins a ouvert une audience disciplinaire contre le médecin incriminé qui n’aurait pas respecté des mesures d’hygiène selon l’avocat du plaignant. Une décision devrait être prise le mois prochain.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.