Une première en Europe à l’Hôpital Edouard Herriot

Une première en Europe à l’Hôpital Edouard Herriot

L’Hôpital Edouard Herrriot a testé, pour la première fois en Europe, une technique américaine qui consiste à prélever un rein par le nombril en vue d'une greffe.
Principal avantage de cette procédure : diminuer les douleurs post-opératoires et accélérer la convalescence. La donneuse, une femme de 45 ans, a bénéficié de cette technique nouvelle afin de donner un de ses reins à son mari. L'opération a été réalisée le 1er février par une équipe dirigée par le professeur Xavier Martin.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.