Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Des défenses de narval saisies à Lyon !

Quatre dents de licorne des mers ont été interceptées il y a quelques jours par les douaniers de l’aéroport Saint-Exupéry.
L’homme, qui se trouvait en possession de ces cornes, revenait d’un voyage dans un pays nordique ; il a été interrogé puis relâché. Le commerce des défenses de narval est totalement interdit. Les pièces lyonnaises ont été récupérées par le conservatoire du Musée des Confluences et elles pourraient être exposées dans le futur musée.



Tags : Lyon | défenses | narval |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.