Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’épisode de canicule se renforce dans le département

Météo France a déclenché son niveau 2 d'alerte jusqu'à samedi matin 3h. Les températures seront supérieures à 35 degrés sur l'ensemble du département vendredi après-midi et devraient même atteindre les 38 degrés.

La préfecture a elle aussi activé son niveau 2 c'est-à-dire que les services de l’Etat, les services de secours et santé, et les collectivités territoriales sont mobilisés en cas d’alerte sanitaire. La Ville de Lyon rappelle que les personnes âgées ou handicapées isolées peuvent encore s’inscrire auprès de l’antenne Solidarités de son arrondissement en appelant le 04 72 10 30 30. Cela permet au personnel du Centre communal d’action Sociale de les contacter pour s’assurer que tout va bien. Enfin qui dit canicule dit pollution : niveau d'information et de recommandation de nouveau activé dans le Rhône. Il est conseillé de limiter l'usage de la voiture et réduire sa vitesse de 20 km/h.



Tags : rhône | alerte | canicule | intemperie |

Commentaires 1

Déposé le 10/07/2010 à 19h14  
Par Chris du Fier Citer

Lyon : racisme anti-blanc, omertà et buzz internet Lyon, lundi soir : deux jeunes femmes sont insultées aux cris de "sâles blanches" et de "racistes", frappées et volées. La presse se tait mais pas internet. D'après Le Progrès, cela s'est produit sur les berges du Rhône "lundi", c'est à dire le 5 juillet, vers minuit : Deux jeunes femmes se trouvaient sur une pelouse des berges, à hauteur du quai Augagneur, quand un groupe de sept jeunes gens, dont cinq filles, est venu les importuner aux cris de de « sales blanches » et de « racistes ». Aux mots ont vite succédé les coups et l'un des agresseurs en a profité pour subtiliser le sac d'une des victimes, qu'il a abandonné un peu plus loin. Personne n'est venu au secours des jeunes femmes, mais un témoin a prévenu la police. Quelques instants plus tard, deux équipages du commissariat du 3/6e sont arrivés sur place et ont interpellé sept suspects, dont trois mineurs. Ils ont été placés en garde à vue A part un bref entrefilet dans le Progrès (en lien plus haut), cette agression n'a pas eu les honneurs de la presse, et cette omertà ne passe pas. Internet s'est mobilisé, comme on peut le voir en faisant, comme je l'ai fait, une recherche à partir des mots "Sales blanches berges Rhône". Le résultat de cette recherche montre que la nouvelle a fait un large buzz, tant chez les organisations et sites habituels de réinformation (Novopress, Fdesouche.com, Identitaires) que chez des bloggueurs et utilisateurs de forums ordinaires. De plus en plus, l'on constate cette dualité dans le monde de l'information : la grande presse censure comme un seul homme ; Internet réagit aussi comme un seul homme, au delà des clivages politiques théoriques.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.