Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Golf : Wiesberger enlève l’Allianz Open Golf de Lyon

L’autrichien a enlevé dimanche, au Golf du Gouverneur, le premier succès de sa vie sur le Challenge Tour, avec une carte de 62. Une victoire qui lui permet d’envisager sérieusement une accession au grand circuit européen en 2011.

Bernd Wiesberger l’emporte donc avec deux coups d’avance sur le Suédois Joel Sjoholm. La déception vient des Français, dans le coup lors des trois premiers jours, mais qui n’ont pas confirmé les espoirs nés de leur bon début de parcours. Le meilleur d’entre eux, Julien Guerrier, termine 12ème de la compétition, avec une carte de 68. Victor Riu termine 14ème, avec une carte à 69. Jean-Nicolas Billot, 16ème, a lui rendu une carte de 70.



Tags : gouverneur | golf | open | wiesberger |

Commentaires 1

Déposé le 15/07/2014 à 14h15  
Par Wiesberger Fan Citer

J'y étais. Je m'en souviens encore comme si c'était hier: Wiesberger avait largement mérité sa victoire: de belles approches, des coups longs quasi parfaits, une gestion des éléments météo idéale.. Joel Sjoholm avait également joué de très beaux coups. Depuis ce jour, je me suis mis à fond dans ce sport. Désormais, cela fait 5 ans que je pratique et j'essaie de copier au mieux le style de mes joueurs préférés. J'adore Wiesberger, sa classe, ses tenues, ses accessoires. A l'époque, il utilisait les balles Callaway HEX Chrome x 12, je m'en suis bien évidemment procuré (http://www.golf-kdy.com/balles-et-gants/balles/94-balles-callaway-hex-chrome-x-12.php). Depuis je suis passé à d'autres modèles mais ce joueur a marqué mes débuts et m'a profondément influencé. Bravo à lui, et aux organisateurs de ce beau tournoi.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.