Lyon : un chasseur de pigeons responsable des tirs contre un bâtiment de la police ?

Lyon :  un chasseur de pigeons responsable des tirs contre un bâtiment de la police ?
Photo d'illustration - LyonMag

Il pourrait donc s’agir d’un accident.

Selon la DDSP du Rhône, ce dimanche, un homme âgé de 56 ans s’est spontanément présenté dans les locaux de la police. Il serait l’auteur présumé des coups de feu tirés jeudi et vendredi, en pleine journée, contre la vitre de la salle de repos de la PAF et contre un véhicule de police stationné devant l’immeuble du 3e arrondissement de Lyon nommé "Le Gouverneur".

L’homme, qui a été entendu, a expliqué avoir fait usage à plusieurs reprises d’une fronde tirant des billes en acier pour "chasser les pigeons" et avoir "malencontreusement touché les vitres des locaux de police". Une perquisition menée à son domicile, en face des locaux visés, a permis la confiscation de la fameuse fronde et des projectiles.

Le dossier a été transmis au Parquet pour étude.

X
4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Puisqu'on vous le dit le 16/04/2018 à 12:51

Mais non les chasseurs ne sont ni dangereux ni irrespectueux des règles élémentaires de sécurités.

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 16/04/2018 à 12:43

C’est rafraîchissant en cette période de haine !

Signaler Répondre

avatar
mdrrr le 16/04/2018 à 11:45

thierry la france

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 16/04/2018 à 11:25

Il avait simplement l'esprit frondeur...prendre les flics pour des pigeons..? !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.