Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’agglomération s’attaque à ses problèmes de bruit

Le Conseil Communautaire a voté lundi soir le plan de prévention du bruit dans l’environnement de l’agglomération lyonnaise.

En clair, le Grand Lyon s’engage à tout mettre en œuvre pour réduire ses émissions sonores, que ce soit sur la route, le rail ou pour les habitations. On pouvait déjà connaître les niveaux sonores de certains lieux, et à certaines heures, avec la mise en place par l’association Acoucité d’une carte du bruit sur le Grand Lyon. C’est à partir de cette carte, et avec la mise en place de 21 nouvelles balises de mesures du bruit, que la communauté urbaine va s’appuyer pour faire des travaux nécessaires. Quelques exemples avec Gérard Collomb, le président du Grand Lyon : « nous faisons des nouvelles chaussées. Nous utilisons des enrobants, du goudron, qui permet d'absorber une partie du bruit. Lorsque nous construisons un certain nombre d'habitations, nous essayons de concevoir l'urbanisme pour que les immeubles de bureaux se fassent le long des grandes voiries, et que l'on construise derrière les habitations, et de créer un écran phonique. Avec les outils de mesures que nous avons sur les axes qui souffrent du bruit, nous essayons de résorber, tout le moins diminuer ce problème. » Et Béatrice Vessiller a demandé au président du Grand Lyon, lors de la séance du Conseil communautaire, une vigilance accrue sur certains sites, dont la rue Garibaldi et le cours Emile Zola à Villeurbanne.



Tags : grand lyon | bruit | acoucité |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.