Toni Musulin sera fixé mardi sur son sort

Toni Musulin sera fixé mardi sur son sort

C’est à 13h30 que la Cour d’Appel de Lyon rendra sa décision dans le second procès de l’ex-convoyeur de fonds. Il y a presque un an, jour pour jour, Toni Musulin s’était enfui avec un fourgon blindé qui contenait 11,6 millions d’euros.

La majeure partie du butin a été retrouvé mais il en manque toujours 2 millions et demi. En première instance, le convoyeur a été condamné à 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende pour « vol simple » et « tentative d’escroquerie ». Toni Musulin risque le maximum pour ces deux chefs d’accusation. L’avocate générale a demandé aux juges de la Cour d’Appel d’alourdir la peine, en passant de 3 à 5 ans de prison. Elle a également demandé une interdiction professionnelle définitive, et non temporaire à l’image de la sanction décidée en première instance. La justice lyonnaise n’accepte pas, pour la deuxième fois, le mutisme de Musulin sur les 2 millions et demi d’euros manquants du butin, ses explications et ses justifications très imprécises lors de son dernier procès. Quoi qu’il en soit, l’ex-convoyeur de fonds devrait rester en prison mardi, à l’énoncé de la condamnation. Pour la 15e fois, ses avocats vont faire une demande de remise en liberté, mais celle-ci devrait être refusée. Alors avec les remises de peine, Toni Musulin pourrait séjourner, toujours à l’isolement, entre 6 mois et 2 ans. Et à sa sortie, Musulin aura de quoi s’occuper : une entreprise de transports, mais pas de fonds, a promis de l’embaucher.

Tags :

musulin

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.