Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le Palais de Justice de Lyon, et Toni Musulin, en médaillon - Photos DR

Affaire Musulin : “Il ne s’enfuira pas avec un camion rempli de gravats et de matériau !”

Le Palais de Justice de Lyon, et Toni Musulin, en médaillon - Photos DR

La Cour d’Appel de Lyon a rejeté vendredi après-midi la demande de remise en liberté de Toni Musulin, l’ex-convoyeur de fonds, pour "manque de garanties."

Toni Musulin était là. Jean's, basket et gilet blanc. La barbe rasée et les cheveux courts, comme sur les photos qui ont circulé après son vol extraordinaire de 11,6 millions d’euros, le 5 novembre 2009. Il a ainsi donné une autre image de lui que lors de ses deux procès, en 2010, où l’homme était apparu devant le tribunal correctionnel de Lyon un peu "bourru", les cheveux plus longs et une barbe poivre et sel fournie. Toni Musulin a ensuite écouté, encore une fois, la Cour lui redemander son état civil et lui relater les faits qui l’ont fait connaître. Et puis il a parlé. Avec de mots simples mais sur un ton grave, Musulin a défendu sa demande : s’il sort, une entreprise de construction dans l’Ain, qui appartient au frère d’un de ses amis, l’embauchera, comme chauffeur poids-lourd. Et il logera en Haute-Savoie, "à une vingtaine de kilomètres de la société", selon ses avocats. Mais ses garanties ne sont pas suffisantes pour l’Avocate générale et pour qui "Monsieur Musulin ne présente aucune garantie de fiabilité." Elle remet d’ailleurs au centre du débat les 2,5 millions d’euros manquants du butin, le reste ayant été retrouvé dans le box de garage du 8e arrondissement de Lyon qu’il avait loué avant son vol. "Seul Monsieur Musulin connaît l’endroit où est cachée cette somme", répète-elle à plusieurs reprises. Mais l’ex-convoyeur de fonds répètera aussi, une fois de plus, qu’il ne sait rien à propos de l’argent manquant.

« La dernière chance »

Toni Musulin vient de fêter sa deuxième année en détention, à l’isolement. "Une détention provisoire de plus de deux ans, un record !", martèle alors l’un de ses deux avocats, Me Hervé Bambanaste. Car selon la défense, qui est toujours en attente de la décision de la Cour de Cassation sur ce dossier, Toni Musulin n’a pas été jugé "définitivement." La dernière juridiction devrait d’ailleurs rendre sa décision "au début de l’année prochaine", selon l’autre défenseur, Me Christophe Cottet-Bretonnier. Mais en attendant, "où voulez-vous que Toni Musulin aille ?", demande ce dernier à la Cour. "Il ne s’enfuira pas avec un camion rempli de gravats et de matériau !" Et le principal intéressé se justifie : "C’est certainement la dernière chance d’avoir un employeur qui veut me prendre. Peut-être que ce qu’on me donne aujourd’hui, je ne pourrais le prendre la prochaine fois. Et si vous me demandez pour que je me présente, je serais là." Des affirmations qui ne suffiront pas. Les trois juges, après une vingtaine de minutes, rejettent la demande de remise en liberté, au motif que "Toni Musulin ne présente pas de garanties de représentativité suffisantes." "C’est assurément une décision politique", assure Me Cottet-Bretonnier, à la sortie de l’audience. "Mais nous continuerons à nous battre et je suis sûr qu’un jour, il y aura bien un juge qui aura le courage de faire sortir Toni Musulin de l’isolement", confirme Me Bambanaste. Car si la Cour de Cassation ne casse pas l’arrêt de la Cour d’Appel de Lyon, ses défenseurs sont déjà prêts à déposer un dossier devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme. D’ici là, Toni Musulin aura peut-être purgé sa peine… de 5 ans.



Tags : Toni Musulin | musulin |

Commentaires 3

Déposé le 27/11/2011 à 08h40  
Par Pot Citer

Finalement 2 ou 5 ans de prisons et a condition d' avoir bien cacher son Butin, tu sort de prison tu est riche sans avoir a travailler jusqu'à 67 ans.
Je comprend mieu maintenant pourquoi les braquages augmentent dans notre région,
le problème c'est que les braqueurs s'en prennent aux particuliers surtout en villas dans les quartiers chics et même nos politiques qui habitent ces même endroits , ne sont plus a l'abris de faire l'objet d' un vol avec effraction a leur domicile et parfois en leur présence.

Déposé le 26/11/2011 à 12h28  
Par mael Citer

tu as bien raison toctoc

Déposé le 25/11/2011 à 18h57  
Par toctoc Citer

5 ans de taule pour un vol et une escroquerie a l'assurance soit,mais alors combien de temps faut il enfermer le présumé tueur de cette jeune femme. cet homme a poignardé de 15 coups de couteau cette malheureuse et aurait pu faire de meme avec les enfants s'ils n'étaient partis

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.