Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Philippe Meirieu devient chef des « parlementaires » d’Europe écologie - Les Verts

Suite à la défection de Jean-Paul Besset, pressenti pour prendre la tête du « parlement » d’ Europe écologie, c’est le vice-président de Rhône-Alpes Philippe Meirieu qui a finalement été désigné samedi par les militants à Paris, pour la premier conseil fédéral après les Assises du mouvement à Lyon.

Une nomination en forme de challenge pour Philippe Meirieu, puisque le pédagogue devra sans doute trancher la question su statut de ce que le nouveau parti appelle ses « collaborateurs. » Volontaires issus de la société civile, ces derniers doivent avoir voix au chapitre concernant le fonctionnement du « parlement », où ils siègeront côte à côte avec les militants : ces coopérateurs pourront-ils prendre part aux votes à venir pour désigner les candidats écologistes aux prochaines échéances électorales ? Pourront-ils s’encarter ailleurs, tout en continuant à collaborer ? Autant de questions en suspens qu’il faudra trancher. Le parti fusionné, qui n’en est qu’à ses babillages, doit arrêter lors du prochain conseil fédéral, fin janvier 2011, son calendrier pour 2012.



Tags : Verts | meirieu | europe ecologie |

Commentaires 1

Déposé le 13/12/2010 à 14h40  
Par Vert Chez Moi Citer

Les statuts sont assez clairs - le parlement des "adhérents" : Conseil Fédéral où il y aura quelques coopérateurs avec droit de parler... - le parlement de tout le mouvement : Agora composé du Conseil Fédéral + des coopérateurs tirés au sort Le coopérateur peut etre adhérent d'un autre mouvement (à condition que ça soit cohérent et à condition... dans les dispositions transitoires... qu'il ne soit pas un élu "adversaire" des élus europe ecologie Les verts : en clair pas un élu siégant dans un autre groupe (il doit rejoindre le meme groupe) et évidemment pas un élu siégant dans une majorité soutenant Sarkozy... c clair et net et accepté via votes sur les statuts meme si ça peut évoluer Sur les votes des coopérateurs ils ne doivent pas être considérés comme des votants (à croire qu'il n'y a que les élections qui interessent ? alors que les coopérateurs ont beaucoup à apporter sur plein de choses : débat programmatique, actions, formation, ...) Pour commencer ils seront comme les adhérents des votants pour les primaires de 2012... apres à voir... mais il ne faut pas dévoyer les statuts et les différences... sinon le coopérateur deviendrait un statut + interessant qu'adhérent (et qui le rendrait inutile) : ce sont 2 statuts différents qui doivent s'affiner...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.