Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyon n’a plus de tournoi de tennis masculin, mais conserve son open Féminin

Il s’agit de l’Open GDF Suez organisé au Tennis Club de Lyon dans le 6e arrondissement. Il en est cette année à sa 3e édition et le succès ne se dément pas.

A partir du 28 février 32 joueuses dont 5 Françaises s’affronteront en simple, ainsi que 16 équipes de double, dans ce tournoi parrainé cette année par Nathalie Dechy. Elles ont entre 18 et 22 ans et sont considérées comme des espoirs du tennis français. Ce tournoi reste mineur, il est doté de 10 000 dollars et ne rapporte que 12 points au classement WTA. Il n’accueille donc pas de joueuses du Top 100, la participante la mieux classée étant aux environs de la 240e place. Mais pour Jérôme Vanier, le directeur de l’Open de Lyon, cette compétition est avant tout l’occasion de découvrir les talents de demain. « Ce type de tournoi est très important pour les jeunes pousses du tennis, toutes ces joueuses qui ont un avenir sur le circuit, explique Jérôme Vanier. On est content de pouvoir organiser ce tournoi qui est un tremplin pour gagner plus de points pour accéder à d’autres tournois mieux dotés, pour ensuite aller à Roland Garros. »
L’Open de Tennis Féminin se tient du 28 février au 6 mars au Tennis Club de Lyon. La tenante du titre, l’Italienne Anna Giulia Remondina est engagée.



Tags : tennis | GPTL | open feminin |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.