Michel Mercier nie les soupçons de malversation au Conseil général du Rhône

Michel Mercier nie les soupçons de malversation au Conseil général du Rhône

Michel Mercier, en campagne pour les Cantonales lundi auprès de Dominique Perben, est revenu sur la mise à l’écart de trois cadres de la DSI au Département.

Selon Tribune de Lyon et Lyon Capitale, ces trois fonctionnaires seraient soupçonnés de favoritisme dans l’attribution de marché public. Pierre Jamet, le directeur général des services du département qui aurait découvert le pot au rose à l’été 2010, a reconnu vendredi dernier des « dysfonctionnements », justifiant la mutation dans d’autres services de deux fonctionnaires et la démission du dernier.  « Il n’y a pas de soupçons de malversations, sinon j’aurai saisi le Parquet. C’est la confiance entre les cadres et la direction générale des services qui a été rompue », a déclaré Michel Mercier, qui promet qu’au « moindre soupçon », il saisira la Procureur de la République.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bego le 22/02/2011 à 08:05

Le nom de tout "emprunteur" de mobylette est cité dans les journaux ou sur internet....pourquoi pas celui de fonctionnaires ASSERMENTES !!!!!mis en cause dans des "affaires" de favoritisme qui je pense sont largement avérées , puisque sanctionnées (l'administration étant toujours réticente pour mettre en "lumière" les infractions de ses ouailles hyper protègées) et responsables de ses concitoyens souvent en difficulté et choqués par ces révelations "tronquées" !!!!

Signaler Répondre

avatar
boutdebois le 21/02/2011 à 16:23

Si la mise à l'écart de ces trois cadres n'est pas un aveu d'un dysfonctionnement au sein du département alors je me pose la question de savoir le pourquoi d'une telle décision. Il est vrai que le musée Confluence et tout l'ensemble l'entourant est un gâchis grandiose ,on commence le chantier ,on l'arrête, on recommence, le coût de toutes ces erreurs,qui va les payer si ce n'est le contribuable .M' interessant à l'histoire de la seconde guerre mondiale j'ai questionné le député maire de Caluire et cuire pour lui demander pourquoi la maison musée du docteur Dugoujon,inaugurée le21/06/2010, en grandes pompes avec le premier ministre et autres ministres ainsi que les élus de tous bords de la région (ceci 67 ans aprés les arrestations entre autres de Jean Moulin, et une statue à son effigie inaugurée 61 ans aprés) n'était à ce jour toujours pas visitable, Monsieur Philippe Cochet m'a répondu qu'il avait fait tout ce qui était de son pouvoir ,mais que ce musée était la propriété du conseil général, j'ai questionné par deux fois le dit conseil général qui à ce jour ne m'a jamais répondu. si cela n'est pas un dysfonctionnement dans les services qu'est-ce donc ?

Signaler Répondre

avatar
wikiblaireau le 21/02/2011 à 15:58

et nous découvrons une nouvelle fois que mercier cumule tout, trop, depuis trop longtemps.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.