Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyon : forte mobilisation pour dénoncer le local « néo-nazi » de Gerland

Ce sont près de 700 manifestants qui se sont retrouvés mercredi aux alentours de 18h30 place Jean Macé pour demander la fermeture du local à Gerland abritant l’association « Lyon Dissident », brocardée comme « néo-nazie » par les manifestants. Une délégation du collectif 69 contre l’extrême-droite, à l’initiative de la manifestation, a été reçu par le maire du 7e, qui n’a pas pu apporter une réponse immédiate à leur requête.

Jean-Pierre Flaconnèche a mis le local sous surveillance administrative. Impossible de faire plus pour le moment eu égard à la forme juridique du contrat de location du local : un bail privé qui lie l’association au propriétaire. « Le procureur pourrait également s’auto-saisir au regard de la gravité des faits » déclare Bruno Guichard du collectif A Tire d’Aile, qui reproche à l’association ses activités néo-nazies. L’homme a également confié l’inquiétude du collectif à voir se multiplier dans l’agglomération les agressions de l’extrême-droite. La dernière date de la fin du mois de janvier. Cinq militants d'extrême-droite s’en sont alors violemment pris à une femme de 35 ans, frappée au visage à coups de batte de base-ball au sortir d'un concert à Vileurbanne. Le collectif promet d’ailleurs une manifestation après les vacances de Février pour maintenir la vigilance sur cette recrudescence constatée. « On ira les débusquer jusque dans leur local s’il le faut » s’écrit un participant particulièrement remonté, foulard sur le visage.

Le collectif 69 de vigilance contre l'extrême-droite déploie sa banderoleLe collectif 69 de vigilance contre l'extrême-droite déploie sa banderole

La manifestation se disperse confusément

S’il n’y a pas eu d’échauffourées, pourtant redoutées, entre les militants des deux extrêmes, les participants les plus véhéments ont tenté de charger les CRS, présents en nombre mercredi soir pour sécuriser le place Jean Macé. Si quelques canettes ont volé, il n’y pas eu d’affrontement, mais le face à face a contraint à fermer pendant une vingtaine de minutes l'accès à la ligne B du métro à Jean Macé. Un jeune a également été interpelé sur le quai. Les manifestants, suivis sur l’avenue de Saxe par les forces de police, se sont dispersées dans le calme.



Tags : extrême droite | identitaire | identitaires | reybene |

Commentaires 27

Déposé le 25/02/2011 à 16h05  
Par lyonnais Citer

C'est clair, j'en connais qui font parler d'eux tous les jours par leurs violence à l'égard de la population. Et puis l'extreme droite violente c'est fini, vous avez 20 ans de retard. L'extreme droite aujourd'hui exprime une inquiete légitime, un replis sur soi diriez vous, mais à cause de quoi ? Pourquoi l'extreme droite gagne des voix d'années en années ? Pour vous c'est parceque les gens sont bêtes. Pour moi c'est parce que les gens se font aggresser physiquement mais surtout psychologiquement avec une volonté d'imposer son mode de vie aux français. Les populations immigrés ont le devoir de s'integrer et de s'assimiler à la population, de respecter ses codes, ses moeurs et son mode de vie. Vrai ou pas ? Pour les italiens, espagnols, portugais ça s'est bien passé, ils se sont integrés. C'est pas à nous de les integrer c'est a eux de s'integrer c'est la moindre des choses. Si je vais habiter dans un pays étranger, je vais apprendre la langue et les codes du pays, me faire tout petit au début et ensuite essaier de m'integrer. Ca vaut pour tout le monde. Malheureusement certains ne l'ont pas compris, et de toute façon ca va pas aller en s'améliorant. Jusqu'au jour où les gens (les jeunes) en auront marre de se faire emmerder chez eux sous pretexte qu'ils sont blancs et ce jour là je serais là pour défendre mes valeurs et mes concitoyens. Reflechissez : pourquoi l'extreme droite se renforce et devient de plus en plus imposante ? Parce que les gens en ont marre de fermer leurs gueules et de donner un tiers de leurs salaires à des gens qui leur crache à la gueule. Je caricature volontairement, mais je pense que tout le monde m'aura compris.

Déposé le 25/02/2011 à 09h24  
Par Ed69 Citer

Mais arretez de planer 2 minutes. Vous les voyez ou les bandes de skins avinés qui tabassent tout le monde ???? On habite pas dans la même ville ou quoi ????? Sortir des vidéos faites a l'étranger et dire local "néo nazis" c'est juste excellent. Renseignez-vous un peu. Redescendez de votre nuage, c'est comme le PS vous êtes dans un denis de réalité et cela perturbe votre jugement. Tous les faits divers décrit ont tous une base réelle, mais a chaque fois les faits sont modifiés. Un peu d'objectivité svp.

Déposé le 25/02/2011 à 05h07  
Par fleurdelis Citer

C'est qu'il ya beaucoup d'egos dans ces extremes...Ca fait bien de faire parti d'un groupuscule...C'est comme une elite...Le probleme c'est que ce soit localise a Gerland . Ca craint deja dans les parages.. Attention quand meme : si la France va sur le chemin de la guerre civile il y en a un qui ne se fera pas prie pour intervenir et nous envahir : notre ami l'anglais !

Déposé le 25/02/2011 à 00h10  
Par Julien Citer

Moi je connait une autre categorie de personne qui fait beaucoup plus d'exaction que l'extreme droite, et toi aussi tu la connait, d'ailleurs tout le monde la connait. Pour moi c'est une réponse à une violence quotidienne. Jcrois qu'vous êtes dans une sorte de fantasme. Vous avez un prisme devant les yeux, vous ne voyez que qui vous arrange incroyable.

Déposé le 24/02/2011 à 23h37  
Par Stef Citer

Comme dirait Michel Onfray, il faut choisir de quelle côté de la barricade on est : avec les fachos ou contre les fachos, pour la haine ou pour le respect. Et si quelqu'un me dit que la droite et la gauche c'est dépassé, ou que les extrêmes se rejoignent, c'est qu'il est de droite. Et j'aimerai connaître sa réaction quand des skins lui auront casser la gueule.

Déposé le 24/02/2011 à 20h54  
Par damien Citer

tout ca est un prémisse de ce qui se passera en mai 2012 lors des deux soirée d'éléction présidentielles ou les groupes de nazi descenderont de saint jean pour aller en ville pour tenter d'en découdre avec les jeunes de banlieux et l'extrème gauche. en 2007 lors des présidentielles il n'y avait pas de nazi en ville car les nazis n'etait pas encore "former"en groupe...pour 2012 ils le seront...

Déposé le 24/02/2011 à 20h36  
Par lyonnais Citer

Des fafs de gauche contre des fafs de droite...

Déposé le 24/02/2011 à 19h19  
Par Thomas Citer

Je pleins ces bandes de crânes rasés au bide gonflé par le malte... Il me font plus pitier qu'il me foute la haine,tous des chômeurs qui ne savent pas aligner 2 mots de français

Déposé le 24/02/2011 à 18h42  
Par julia Citer

Après l'ambassade de France au Caire qui a inventé il y a peu l'outrage à dictateur pour justifier le rapatriement d'un professeur du lycée français, Fabien vient de nous trouver la discrimination à l'égard des néo-nazis... On dirait du Desproges dans le texte ! Plus sérieusement, je ne sais pas à qui tu penses quand tu parles des "trucideurs", tout ce que je sais c'est que je ne connais pas aujourd'hui d'autre catégorie pratiquant l'exaction sur motif politique autant que l'extrême droite (et je dis bien aujourd'hui, on va éviter tout de suite le point godwin, donc on laisse tomber la Shoah et le Goulag, merci).

Déposé le 24/02/2011 à 17h52  
Par ethan Citer

"Ripostons au fachisme" écrit par des fachistes ! Continuez les gars

Déposé le 24/02/2011 à 17h31  
Par Fabien Citer

Bonsoir Julia, Merci pour ta réponse. (Déjà je m'étonne que mon commentaire soit passé.) Je ne préjuge pas de la violence ou de la non violence des personnes qui sont dans leur local à Lyon. Je dis que lorsque l'on condamne la discrimination, il faut éviter de discriminer qui que ce soit, y compris les "fachos" et autres "néo-nazis". (sinon on a vite fait de terminer dans la violence en condamnant la violence du genre : "les nazis faut tous les tuer ces salops, exterminons les !") Ensuite, je constate simplement que les personnes qui agressent et trucident le plus en France ne semblent pas être ceux que tu classes comme "fachos". Si tu n'as pas envie de le voir, ne le voit pas, continue à croire dans ta représentation conventionnelle du mal et de la violence. C'est si facile de croire qu'on est du bon côté. Tiens, d'ailleurs, c'est la base de l'extrémisme, non ? Bisous quand même, et vive les gens de bonne volonté !

Déposé le 24/02/2011 à 17h12  
Par Pierre Citer

Extreme gauche = Extreme droite = fachisme = violence. Vous êtes aussi bêtes les uns que les autres.

Déposé le 24/02/2011 à 17h00  
Par @ Citer

4 policiers au bas des marches du métro, même s'ils n'étaient pas très rassurants, on pouvait penser que c'était pour éviter de "attaques" des groupuscules fascistes autour du rassemblement. Il semble qu'avec les menaces ambiantes (2 rushs menés contre le rassemblement par des rues adjacentes et les voitures qui "tournaient" dans le quartier.... les flics avaient normalement autre chose à faire que des contrôles de billets. C'est pourtant ce qu'il ont fait juste après mon passage et avec une violence qui a failli provoquer un véritable dérapage. Contrôle d'un maghrébin évidemment (ils n'étaient pourtant pas majoritaires), placage au sol, par 3 des flics, très violent. Bien évidemment réaction des citoyens présents sur le quai mais vraiment sans violence, quelques "énervés cagoulés" sont descendus mais ils étaient bloqués de l'autre côté des portillons, ils ont lancés une canette de bière vide et un ceinturon par dessus les vitres, à part les hurlements impressionnants c'est tout ce que j'ai vu. Réaction bien évidemment : appel de renforts, descente de la BAC (?) par une autre entrée avec tout le harnachement, boucliers en avant, certains s'en souviennent genre coup de bélier dans le dos, et sécurisation de la station! Le jeune qui a été contrôlé en a pris plein la tête," protégé par le cordon de sécurité". Grâce à cette intervention la fin de manif a failli dégénérer et les gens sont partis sans pouvoir descendre en groupe dans le métro, ce qui avait été prévu par mesure de sécurité. Pour ma part c'est finalement plus des flics que des fascistes que j'ai eu peur

Déposé le 24/02/2011 à 16h05  
Par @ Citer

Je n'étais pas en haut à la fin de la manif, mais dans le métro et j'ai vu la gars se faire "massacré" et je pèse mes mots par les flics. Et bien sur c'était un jeune "typé" comme on dit !!!

Déposé le 24/02/2011 à 15h34  
Par rémi Citer

"Etant moi même a tendance plutot a gauche, je suis scandalisée par cette gauche "extreme"." Ok, on connaît la rhétorique, pas besoin d'aller plus loin. "je suis pas d'extreme droite mais quand même ils ont raison" ou "je suis plutôt de gauche mais quand même les gauchistes c'est des salauds", voilà comment les fachos qui n'assument pas leurs opinions tentent "discrètement" d'avancer leurs pions, notamment sur internet. Pas besoin de s'attarder sur ce genre de trolls.

Déposé le 24/02/2011 à 15h23  
Par antifa Citer

danielle te voilà bien mal informer si tu étais passée à la manif hier tu aurais vu des etudiants, des salariés, des jeunes issu de l immigration, des vieux, des enfants, des couples, des partis politique qui vont des socialo aux anarko des gens sans étiquettes syndicale ou politique mais juste venu contester l'existance de ce local dans leur quartier.Pour ton information beaucoup de gens présent hier font aussi parti d'association indépendante qui aide dans les quartiers ou ailleurs nous ne t'avons pas attendu pour cela. Après si ta mieux à proposer que rester le cul sur ton canap à critiquer ,nous t'écoutons

Déposé le 24/02/2011 à 15h12  
Par lvvkg Citer

Alors comme ça hier il n'y avait que des communistes sur la place??? Ah non il y avait aussi des anarchistes... C'est dingue!!! Désormais si on lutte contre le racisme, et donc pour une équité entre les peuples, on est forcément d'extrême gauche... Pour moi cette vision est extrêmement limitée, et proviens de personnes qui ne doivent pas beaucoup débattre, et en tout cas absentes hier soir...

Déposé le 24/02/2011 à 15h00  
Par Danielle Citer

Etant moi même a tendance plutot a gauche, je suis scandalisée par cette gauche "extreme". Plutôt que de vous battre contre des moulins a vent et contre des symboles, vous feriez mieux de faire des actions concrètes, comme aider les nécéssiteux. Deuxième-ment pourquoi ne vous voit-on jamais dans les cités dortoires, pour aider les plus démunis par le système capitaliste. Vous ne venez jamais les aider (nous en l'occurence puisque je j'y habite). Enfin pourquoi ne voit-on jamais de français issus de l'immigrations sur vos photos ? Pourquoi n'y a t'il que des fils de bourgeois, c'est pour vous donnez bonne conscience, parce que vous parents nous exploitent ???

Déposé le 24/02/2011 à 14h25  
Par julia Citer

amazon, personne ne dit ici que nous vivons dans un régime qui relève du nazisme. Par contre en ce qui concerne les activités des dangereux zigotos du local impasse de l'asphalte, ça ne fait aucun doute : http://www.myvideo.de/watch/7472315/I_S_D_o9_Lyon_Frankreich

Déposé le 24/02/2011 à 14h20  
Par julia Citer

Fabien, tu en veux du fait divers impliquant les fachos ? Un couple frappé à coups de batte à la sortie d'un concert, la fille qui s'en sort avec des séquelles neurologiques à vie ça te va ? Ou alors qu'est-ce que tu penses d'une lycéenne de 16 ans qui se fait choper alors qu'elle attend son bus en plein centre ville par deux courageux gros bras qui lui tailladent la gorge au cutter ? Et un gamin qui se fait péter le nez en plein après-midi dans saint-jean parce qu'il a sur son sac à dos un pin's "che guevara" ? Et là ce sont uniquement des gens qui ont contacté le collectif de vigilance, autant dire la partie émergée de l'iceberg. Mais tu vas sans doute nous dire que tout ça c'est pour lutter contre les agressions et les bracages... http://collectifvigilance69.over-blog.com/

Déposé le 24/02/2011 à 14h12  
Par hihi Citer

Bisounours 0 - 0 Lapin Crétins. Encore un match nul. Quelques erreurs d'arbitrage a déplorer.

Déposé le 24/02/2011 à 14h04  
Par Tryph Citer

Comme dit Hasan, a aucun moment les manifestant n'ont chargé les force de l'ordre. il a effectivement eu quelques coups de matraque quand les forces de l'ordre ont avancé pour bloquer l'accès au métro, une (j'en ai vu qu'une en tout cas) canette volante en réponse, mais pas de charge... a aucun moment. ensuite, s'il y avait effectivement des extrémistes (ou simplement des merdeux qui veulent jouer à la révolution) dans ce rassemblement, ils étaient bien loin de représenter la majorité du rassemblement. enfin, plutôt que de rapporter les paroles d'un mec déguisé en cow-boy en se faisant passer pour un dur, je pense qu'il y avait des discours autrement plus intéressants a relever parmi les manifestant. pour info, ce rassemblement comportait quand même quelques personnes agées, au moins une famille et sans doute un paquet des gens affiliés a aucun parti, groupe ou syndicat (dont moi).

Déposé le 24/02/2011 à 13h42  
Par Rom Citer

Pour moi c'est comme si on remplacait un mal par un autre. D'un oeil exterieur, ce sont les anarchistes/fascistes qui veulent faire la leçon à des nationalistes/fascistes. C'est l'hôpital qui se fout de la charité. Et puis entendre dire "néo-Nazis" "Fachos" alors que ce qui le denoncent sont tout aussi sont extreme, c'est fou. Pour information le fascisme désigne le fait de vouloir imposer son opinion par la force donc ça vaut pour les 2 camps. Enfin idem qu'un commentaire précédent, si vous vous battez entre vous c'est votre problème, mais la grande majorité des aggressions a Lyon et en france sont comises par des gens dont tout le monde connait la tendance "fasciste". Jcrois qu'le mot approprié est pathétique. A force de crier au Loup plus personne n'écoute. Le jour ça arrivera vraiment plus personne ne vous suivra. Et le communisme qui critique le nazisme c'est exceptionnel : Goulags vs camps, idéologie fascisante vs idéologie fascisante, des millions de morts vs des millions de morts.

Déposé le 24/02/2011 à 12h36  
Par Fabien Citer

Je ne sais pas qui est quoi mais je lis beaucoup les faits divers et je n'y vois pas beaucoup de "néo-nazis" parmi les auteurs. Par contre, les personnes qui font l'actualité des aggressions violentes et autres braquages de ces derniers jours semblent -je dis bien "semblent" appartenir à une frange de population spécifique. Continuons à nous mentir, la vérité finira par nous venir à nous...

Déposé le 24/02/2011 à 12h01  
Par Hasan Citer

Le dernier paragraphe de cet article est particulièrement répugnant. Placer les manifestants et les néo-nazis sur un pied d'égalité en utilisant l'expression "les deux extrêmes" relève de la manipulation journalistique la plus abjecte. Quant à la prétendue attaque des CRS par les participant-e-s au rassemblement, là encore il s'agit d'un retournement total des faits. Car c'est bien la police qui hier soir a essayé de pousser à l'affrontement, dans un premier temps en essayant d'interpeller un membre du service d'ordre, puis plus tard dans la station de métro en se jetant sur un manifestant qui rentrait chez lui et le plaquant au sol simplement parce qu'il avait passé le portique sans billet. Les CRS ont alors profité de la confusion provoquée par cet incident pour charger la première ligne du service d'ordre, qui a réussi à tenir sans riposter, contrairement à ce que vous affirmez. Tout cela alors que l'appel à dispersion de ce rassemblement venait d'être donné. Les manifestants, privés de l'accès au métro, ont dû remonter à pied jusqu'à la station suivante pour se disperser, alors même que des groupes de fascistes armés de bâtons et barres de fer avaient été signalés dans le quartier. La police n'ignorait pourtant pas les menaces de représailles qui pesaient sur ce rassemblement puisqu'elles en avaient fait part aux commerçants du quartier en les invitant à baisser leur rideau de fer avant 18h. La police aurait voulu faire dégénérer le rassemblement en provoquant des affrontements, elle n'aurait pas procédé autrement. Le sang-froid et la cohésion des participant-e-s et du service d'ordre ont finalement permis d'entraver cette manoeuvre. Il n'en reste pas moins que les forces de police ont délibérément mis en danger le rassemblement. Espérons que les responsables auront à en rendre des comptes.

Déposé le 24/02/2011 à 11h13  
Par amazon Citer

Les mots ont un sens et brandir à tout bout de champ le mot nazisme est une idiotie. Les extremes se valent et se refletent parfaitement. Que les agites du bocal des deux bords sachent que sous un régime de terreur ils ne pourraient pas jouer à la "révolution" dans les rues.

Déposé le 24/02/2011 à 11h08  
Par Nathan Citer

Lyon Mag avez-vous vérifié toutes les informations que vous avez retranscrites ? Je ne crois pas, on dirait les gentils contre les méchants, mais vous le savez aussi bien que moi la vie n'est ni toute blanche ni toute noire. Un petit travail d'investigation vous aurait permis d'éviter de dire des bétises. M'enfin bon, c'est pas étonnant c'est comme d'habitude.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.