Cantonales : Arnaud Montebourg attendu dans le Rhône mardi

Cantonales : Arnaud Montebourg attendu dans le Rhône mardi

Le secrétaire national à la rénovation du PS viendra mardi après-midi épauler les candidats villeurbannais et rilliard, puis terminera son passage par un meeting fédéral à Décines.

Le député de Saône-et-Loire doit accompagner les candidats villeurbannais à la rencontre des habitants avenue Henri Barbusse, puis, vers 17h, rejoindra sur son canton Renaud Gauquelin - candidat du canton de Rillieux-la-Pape opposé au second tour des cantonales à Edourard de Brissoult (FN) - pour un tractage anti Front National.
Cette journée de mobilisation doit se terminer par un meeting fédéral au Toboggan à Décines, en compagnie du secrétaire fédéral Jacky Darne, de Jérôme Sturla, 1er adjoint à Décines et conseiller général. en compagnie des candidats Thierry Philip (Lyon VIII), Richard Llung (Villeurbanne-Centre), Evelyne Fontaine (Saint-Priest), Pierre-Jean Zannettacci (L’Arbresle). Avec cet ordre du jour diffus : résultats et perspectives, analyse du 1er tour des cantonales, actions de mobilisation, accords avec les partenaires de gauche, actualités locales, nationales, internationales.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lyonnais le 22/03/2011 à 18:04

Est-ce que ce monsieur Montebourg osera dire à ses militants de la gauche plurielle que c'est aujourd'hui jour pour jour que tonton Mitterand a instauré la proportionnelle partielle pour gêner la droite, résultat 35 députés "FN" mais ca je n'ose l'imaginé qu'il le leur dise à la tribune que ce sont les socialistes qui sont les premeirs coupables. Ce n'est qu'un retour de bâton, monsieur Montebourg!

Signaler Répondre

avatar
La buse le 22/03/2011 à 15:21

Le PS qui se veut exemplaire à Lyon et dénonce les comportements anti-stades à Décines nous ressortent aujourd'hui la banderole ANTI-FN. Serait-ce parce que le FN leur permet d'être élus dans de très nombreuses assemblées territoriales en France ? Sortez les mouchoirs ce soir au Toboggan, Montebourg vient nous chanter la misère. Et en attendant, Collomb et Credoz dépensent 400 M€ d'argent public pour messire Aulas.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.