Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Michel Mercier n’a pas intercédé pour l’ouverture d’une enquête suite aux propos de Luc Ferry

Le ministre de la justice et élu rhodanien Michel Mercier assure n’avoir donné aucune instruction au parquet de Paris concernant l’ouverture d’une enquête préliminaire suite aux insinuations de l’ancien ministre de l’Education Luc Ferry.

Le philosophe a accusé lundi sur Canal + - réitérant jeudi son propos depuis Strasbourg - un ancien ministre de pédophilie. Sans toutefois mentionner le nom de ce dernier. Des insinuations qui ont provoqué un tollé dans le monde politique, après l’affaire DSK et Tron. En conséquence, le parquet de Paris a décidé de l’ouverture d’une enquête. « Le procureur de Paris a décidé d'ouvrir une enquête après les déclarations qui ont été faites, a commenté Mercier. Il applique le droit, il est libre dans son action je n'ai pas d'autres commentaires à faire. » Luc Ferry est entendu depuis vendredi matin 9h30 à la brigade de protection des mineurs de la PJ parisienne.



Tags : mercier | Pédophilie | ferry |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.