Les Ségolénistes du Rhône veulent revivre « la campagne magnifique de 2007 »

Les Ségolénistes du Rhône veulent revivre « la campagne magnifique de 2007 »
Charles Fiterman, Jean-Jack Queyranne, Najat Valaud-Belkacem et florence Perrin affichent leur soutien à Ségolène Royal - LyonMag

La fédération PS du Rhône a reçu mercredi matin les soutiens de Ségolène Royal dans le département. Emmenés par Jean-Jack Queyranne et Najat Vallaud-Belkacem, ils n’ont cure des mauvais sondages qui laissent la dame du Poitou loin derrière Hollande et Aubry pour la Primaire socialiste, et croient fermement à la victoire de leur championne.

« J’ai rejoint Ségolène Royal par conviction et par passion, et pour tout ce qu’elle représente comme personne digne et respectueuse. » « Le peuple, c’est elle. » Qu’il s’agisse de la conseillère régionale Florence Perrin ou du maire de Belley Jean-Marc Fognini, les marques de ralliement à Ségolène Royal tiennent parfois de l’extatique. Comme en 2007.
La défaite face à Sarkozy balayée, une seule qualité prévaut chez les thuriféraires de Royal : avoir remis la gauche à l’endroit après sa défaite au 1er tour de Présidentielle de 2002.  « Avec 17 millions d’électeurs au second tour en 2007, elle a fait renaître l’espoir », souligne Jean-Jack Queyranne, fidèle parmi les fidèles.
Ceux qui la soutiennent voudraient naturellement que les votants des Primaires socialistes la choisissent. Pour finir le travail commencé en 2007. Car pour tous, Ségolène Royal est plus forte, plus en mesure d’emporter la mise.
« Ségolène Royal a été passé à la lessiveuse pendant la campagne de 2007, le PS n’avait pas fait bloc derrière elle, insiste Najat Valaud-Belkacem, sa porte-parole. Elle a pourtant fait la preuve de sa force. » L’adjointe de Gérard Collomb en fait même l’opposante n°1 à Nicolas Sarkozy depuis 5 ans, aux heures où le PS se reconstruisait après le Congrès de Reims de 2008. « C’est elle qui est monté au créneau face à Sarkozy sur la taxe carbone, rappelle l’élue lyonnaise. C’est également elle qui s’est levée pour dénoncer le discours de Dakar du Président de la République, qui assurait que l’homme africain n’était jamais rentré dans l’histoire. »
Des états de services irréprochables pour ses soutiens, là où certains verraient plutôt une traversée du désert. Et pour Jean-Jack Queyranne de rappeler l’action « innovante et solidaire » de sa consoeur à la tête du Conseil régional de Poitou-Charente. « La reconquête industrielle de son territoire, avec Heuliez et la production de voitures électriques, en est la preuve », martèle-t-il. Pour être désigné candidate, le pedigree ne suffit pourtant pas.

Primaires : 1 millions de votants espérés en France, 120 000 en Rhône-Alpes, 35 000 dans le Rhône

Il faudra alors passer sous les fourches caudines de la Primaire socialiste pour devenir légitime. Jean-Jack Queyranne table d’ailleurs sur au moins un millions de votants en France les 9 et 16 octobre prochains. « J’espère au moins 120 000 électeurs en Rhône-Alpes et 35 000 dans le Rhône », s’avance-t-il. Et tous croient aux chances de la candidate via ce mode désignation. « Les soutiens de Ségolène Royal, ce sont les Français, recadre Valaud-Belkacem. Nous ne sommes pas dans un congrès du Parti Socialiste, nous sommes dans un processus de Primaires », rappelle-t-elle. Il faut dire qu’au regard du nombre des soutiens de François Hollande dans le département, Ségolène Royal est à la traine. « Peu importe le nombre d’élu qui vous suit, continue-t-elle, ce qui compte, c’est la dynamique populaire. »
Et pourtant les sondages ne font pas de Ségolène Royal la favorite pour la course à l’investiture. « Nous remettons en cause la fiabilité des sondages », tranche Valaud-Belkacem, jugeant « préoccupant qu’ils passent pour être la vérité révélée. » Ségolène Royal a d’ailleurs adressé un courrier à la haute autorité des Primaires socialistes  pour qu’aucun sondage ne paraissent au minimum 48h avant le premier tour de la Primaire.
Le Stéphanois Charles Fiterman, PCF, ancien ministre d’Etat du gouvernement Mauroy et symbole de l’union de la gauche en 1981, évoque alors ces mêmes sondages. « Je ne veux pas faire de mauvais procès aux instituts, commence-t-il. Mais les Primaires, c’est un objet politique non identifié. Les sondages ne peuvent être qu’aléatoires car on ne connait pas avec précision le corps électoral. » L’exemple des Primaires écologistes, qu’il cite, est un appel à la prudence à tous ceux qui estiment le scrutin joué. Et la campagne de terrain de Ségolène Royal, « dynamique et joyeuse » selon l’ancien ministre, pourrait faire la différence. Campagne qui passera, les 12 et 13 septembre prochains, par Villeurbanne et Vaulx-en-Velin, selon les précisions apportées par sa porte-parole Najat Valaud-Belkacem. Lyon et Collomb ne sont pas encore au programme de la dame du Poitou.

Tags :

royal

primaires

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
marie + françois le 09/09/2011 à 17:28
marie a écrit le 09/09/2011 à 10h58

@marie + françois : '' En tout cas, ce qui est sur, c'est marie n'aime pas ségolène! Ahh le charme de françois hollande''

Si pour vous le débat politique c'est ''de ne pas aimer ou tomber sous le charme'' : libre à vous mais c'est stérile et enfantin comme raisonnement !

Ds mes commentaires, je dénonce :

1/ les impostures de S.Royal : ds les médias, elle souhaite de nouvelles pratiques politiques mais en réalité elle agit comme les autres : copinage pour pistonner sa copine N.Vallaud-Belkacem , incapacité d'imposer à ses fidèles ( encore N.Vallaud-Belkacem ! ou JJ.Queyranne - entre autres ! ) ses idées comme le non cumul des mandats,

2/ les incapacités du ps ( voir F.Hollande ou M.Aubry ) à gérer le ps, à écarter les bebis galeuses : DSK ,Guérini..... , à casser les baronnies locales comme celle de G.Collomb !

Ne pas vouloir voir des réalités, soutenir aveuglèment un(e) candidat, répéter inlassablement ''tout sauf Sarkozy'' peut etre un choix.
Mais jusqu'à présent, cette stratége électorale a déjà échoué 3 fois aux présidentielles !

Copiner avec la droite en n'étant pas une opposition constructive et en s'octroyant des priviléges (ni la droite ni le ps n'ont poposé -dans le plan de rigueur que NOUS allons subir- de supprimer qq députés et sénateurs...) .
La France est le SEUL pays européen avec autant de personnel politique inutile et d'organsismes inutiles !


Les mensonges, copinages et magouilles de la droite, ne peuvent justifier celles et ceux de la gauche, et du ps en particulier.

oula oula du calme, je ne voulais pas vous enerver à ce point :-) milles excuses! ahaha

Signaler Répondre

avatar
marie le 09/09/2011 à 10:58

@marie + françois : '' En tout cas, ce qui est sur, c'est marie n'aime pas ségolène! Ahh le charme de françois hollande''

Si pour vous le débat politique c'est ''de ne pas aimer ou tomber sous le charme'' : libre à vous mais c'est stérile et enfantin comme raisonnement !

Ds mes commentaires, je dénonce :

1/ les impostures de S.Royal : ds les médias, elle souhaite de nouvelles pratiques politiques mais en réalité elle agit comme les autres : copinage pour pistonner sa copine N.Vallaud-Belkacem , incapacité d'imposer à ses fidèles ( encore N.Vallaud-Belkacem ! ou JJ.Queyranne - entre autres ! ) ses idées comme le non cumul des mandats,

2/ les incapacités du ps ( voir F.Hollande ou M.Aubry ) à gérer le ps, à écarter les bebis galeuses : DSK ,Guérini..... , à casser les baronnies locales comme celle de G.Collomb !

Ne pas vouloir voir des réalités, soutenir aveuglèment un(e) candidat, répéter inlassablement ''tout sauf Sarkozy'' peut etre un choix.
Mais jusqu'à présent, cette stratége électorale a déjà échoué 3 fois aux présidentielles !

Copiner avec la droite en n'étant pas une opposition constructive et en s'octroyant des priviléges (ni la droite ni le ps n'ont poposé -dans le plan de rigueur que NOUS allons subir- de supprimer qq députés et sénateurs...) .
La France est le SEUL pays européen avec autant de personnel politique inutile et d'organsismes inutiles !


Les mensonges, copinages et magouilles de la droite, ne peuvent justifier celles et ceux de la gauche, et du ps en particulier.

Signaler Répondre

avatar
marie + françois le 08/09/2011 à 21:37

En tout cas, ce qui est sur, c'est marie n'aime pas ségolène! Ahh le charme de françois hollande

Signaler Répondre

avatar
Constator le 08/09/2011 à 19:10
marie a écrit le 08/09/2011 à 16h24

Outre IMPOSER le non cumul des mandats, S.Royal pourrait proposer pour réduire les déficits de :

1/ supprimer le millefeuille administratif des collectivités locales,

2/ supprimer tous les organismes inutiles (comme : CSA, CESE....) qui ne servent qu'à caser les amis à des postes inutiles mais très lucratifs,

3/ réduire de moitié le nombre de députés et de sénateurs.

Mais évidemment de telles propositions risquent de ne pas plaire à ses ami(es) et à ses fidèles !

Ces propositions et d'autres sont expliquées sur : http://www.francesoir.fr/actualite/economie/dix-mesures-pour-reduire-dette-presque-sans-douleur-129250.html

Que nos élus suppriment rapidement les privilèges de la République, sinon nous les supprimerons comme nos aïeux ont supprimé les privilèges de la royauté.

Ah ça ira, ça ira, ça ira

Signaler Répondre

avatar
marie le 08/09/2011 à 17:07

Cet été, S.Royal a essayé de pistonner N.Vallaud-Belkacem auprès du maire de Villeurbanne pour les législatives de 2012 : à lire sur : http://www.leprogres.fr/rhone/2011/09/08/la-tentation-villeurbannaise-de-najat-vallaud-belkacem.

Le renouveau et le changement des pratiques politiciennes préconisés par S.Royal est un beau discours pour les médias et pour les électeurs ; mais dans les faits....

Signaler Répondre

avatar
marie le 08/09/2011 à 16:24

Outre IMPOSER le non cumul des mandats, S.Royal pourrait proposer pour réduire les déficits de :

1/ supprimer le millefeuille administratif des collectivités locales,

2/ supprimer tous les organismes inutiles (comme : CSA, CESE....) qui ne servent qu'à caser les amis à des postes inutiles mais très lucratifs,

3/ réduire de moitié le nombre de députés et de sénateurs.

Mais évidemment de telles propositions risquent de ne pas plaire à ses ami(es) et à ses fidèles !

Ces propositions et d'autres sont expliquées sur : http://www.francesoir.fr/actualite/economie/dix-mesures-pour-reduire-dette-presque-sans-douleur-129250.html

Signaler Répondre

avatar
Yvan, de Lyon. le 08/09/2011 à 13:13
La gaffe a écrit le 07/09/2011 à 21h45

Ahaha j'adore le le titre de l'article! Et ils veulent aussi revivre le resultat de 2007?

C'est vrai qu'on peut le lire dans les deux sens ! ptdr

www.yvandelyon.blogspot.com

Signaler Répondre

avatar
Yvan, de Lyon. le 08/09/2011 à 13:12
Aspasie a écrit le 08/09/2011 à 09h15

Oui à Ségolène qui nous change de ces vieux éléphants :ils ne pensent qu'à leur carrière, ils n'ont jamais SERIEUSEMENT voulu supprimer le cumul néfaste des mandats ( cumul successif et simultané) ni applique la PARITE qu'ils ont fait semblant de voter!

Votons aux orimaires pour leur montrer que les petits jeux d'appareil sont terminés

Oui mais alors sur le cumul, va falloir que Madame Royal fasse le ménage dans ses rangs !

En ce qui concerne les éléphants et la parité.
Il suffit de regarder la composition du groupe, qui coordonne les ségolèniste dans le département, pour constater que là encore, elle devrait faire le ménage dans ses rangs !

La photo qui accompagne cette information, dans les médias est parlante !

Après 53% de truffes de droite, ça m'embêterai beaucoup qu'il y ai xx% de blaireaux de gauche !
Avant de s'emballer pour tel ou tel candidat, réfléchissez.

www.yvandelyon.blogspot.com

Signaler Répondre

avatar
Yvan, de Lyon. le 08/09/2011 à 13:06
Constator a écrit le 08/09/2011 à 10h07

La loi prévoit un encadrement des indemnités.
Dans cet encadrement d'indemnités la loi prévoit des minima et des maxima.
Or actuellement, tous les candidats à la primaire socialiste se sont votés dans leur collectivité le maxima de leurs propres indemnités.
Ah les beaux socilaistes que voilà !
Bonnet blanc, blanc bonnet !

Il y a effectivement beaucoup de blancs bonnets et bonnets blancs !

Reste que ce sont les électeurs, qui mettent en place ces gens-là !

Le pouvoir est dans les urnes et nous ne sommes pas dans un système politique où il n'y a que deux partis !

Donc il y a le choix !

www.yvandelyon.blogspot.com

Signaler Répondre

avatar
marie le 08/09/2011 à 11:29

S.Royal va pouvoir rappeler à ses amis lyonnais - notamment à JJ. Queyranne et à N.Vallaud-Belkacem ! - qu'elle est contre le cumul des mandats et donc des indemnités...

Signaler Répondre

avatar
Constator le 08/09/2011 à 10:07

La loi prévoit un encadrement des indemnités.
Dans cet encadrement d'indemnités la loi prévoit des minima et des maxima.
Or actuellement, tous les candidats à la primaire socialiste se sont votés dans leur collectivité le maxima de leurs propres indemnités.
Ah les beaux socilaistes que voilà !
Bonnet blanc, blanc bonnet !

Signaler Répondre

avatar
Aspasie le 08/09/2011 à 09:15

Oui à Ségolène qui nous change de ces vieux éléphants :ils ne pensent qu'à leur carrière, ils n'ont jamais SERIEUSEMENT voulu supprimer le cumul néfaste des mandats ( cumul successif et simultané) ni applique la PARITE qu'ils ont fait semblant de voter!

Votons aux orimaires pour leur montrer que les petits jeux d'appareil sont terminés

Signaler Répondre

avatar
La gaffe le 07/09/2011 à 21:45

Ahaha j'adore le le titre de l'article! Et ils veulent aussi revivre le resultat de 2007?

Signaler Répondre

avatar
Twist le 07/09/2011 à 21:41

Oui Madame Royal vous y arriverez, le peuple est derrière vous, laissons les sondages !

Signaler Répondre

avatar
Twist le 07/09/2011 à 21:39

Madame Royale : la seule qui ose dire la vérité sur ces sondages biaisés don on sait pour la plupart qu'ils sont commandés au plus haut sommet de l'Etat.
Le courage, l'abnégation de Ségolène Royal depuis 2007 et son fameux "quelque chose s'est levé qui ne s'arrêtera pas" lors du 6 mai 2007, laissent penser qu'elle sortira gagnante de la Primaire !!

Signaler Répondre

avatar
Rigolo le 07/09/2011 à 19:21

Y aurait-il un nid ségolèniste chez les commentateurs de Lyon Mag ?

"Ségolène Royal sera, après De Gaulle et Mitterrand, le troisième visage politique de la France !" dixit Japp le 07/09/2011 à 19h02
Un grand moment de rigolade.

Déjà mettre De Gaulle et l'autre Pétainiste au même niveau faut oser.
Mais y ajouter Ségolène Royal, c'est du bidonnage à la méthode Coué.

Signaler Répondre

avatar
Jules le 07/09/2011 à 19:04

Pour moi, c'est elle : visionnaire, combative, bosseuse, curieuse, rassembleuse, concrète, enthousiaste et même drôle ! Son programme est complet et intelligent, il s'appuie sur des fondations très solides : le pacte présidentiel de 2007 revisité, ses déplacements internationaux, les université participatives, l'expérimentation en Poitou-Charente. Sans oublier évidemment qu'à elle seule, elle a permis au PS de relever la tête en 2007, de revitaliser tout son corpus idéologique, de renouer avec le peuple et de se qualifier pour le 2ème tour des présidentielles. Rien que pour ça, je vote pour elle !

Signaler Répondre

avatar
Japp le 07/09/2011 à 19:02

Sans parler de masochisme, je suis ravi de constater que plus on cogne sur Ségolène Royal et plus on découvre qu'elle est à chaque instant dans la vérité des choses...

Ségolène Royal sera, après De Gaulle et Mitterrand, le troisième visage politique de la France !

Signaler Répondre

avatar
Magnaud le 07/09/2011 à 17:31

Quand je vois tous les thuriféraires de madame Aubry! .....Incapable de se faire élire, ailleurs que dans un nid douillet très vertueusement cédé par Monsieur Mauroy, à la mairie de Lille; Madame Royal vous êtes la meilleure, et très certainement la plus sincère de tous, allez-y et bon courage!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.