Les motards en colère manifestent à Lyon vendredi

Les motards en colère manifestent à Lyon vendredi
Photo d'illustration - DR

La Fédération des Motards en Colère relaie un appel national à la mobilisation de la fédération des usagers de la route.

Automobilistes, cyclistes et motards sont appelés à manifester vendredi dès 14h. Ils vont partir de la Place Bellecour pour un parcours sur les berges du Rhône et de la Saône.ls protestent toujours contre la politique de sécurité routière du gouvernement, qu’ils jugent contre-productive. « En 2004, le gouvernement a voulu mettre en place le contrôle sanction automatisé, rappelle Mickaël Chouih, vice-président de la Fédération des Motards en Colère du Rhône.  Il était écrit texto sur ses documents que les radars n’étaient pas un pompe à fric, car ils étaient signalés par un panneau. Aujourd’hui, que fait le gouvernement ? Il enlève les panneaux. Donc, les radars automatiques sont devenus une pompe à fric, peste-t-il. Il faut se décider entre faire de la sécurité routière et renflouer les caisses de l’Etat. Il faut évidemment réduire le nombre de morts sur les route, mais pas par ces moyens. »
 Lors de la dernière mobilisation historique à Lyon, le 18 juin, 15 000 motards s’étaient réunis sur les grandes artères de l’agglomération.

Tags :

motards

motard

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jack le 09/09/2011 à 17:26
vivonmieuxensemble a écrit le 09/09/2011 à 16h44

Pourquoi partir de la place Bellecour, faite de commerces de badauds , touristes et d'habitants , ne ni politique de la ville du département ou de l'état , sauf s'il fait ces courses... . Est-ce qu'entre les murs les pétaradants se sentent plus forts encore.

heu..traducteur?

Signaler Répondre

avatar
vivonmieuxensemble le 09/09/2011 à 16:44

Pourquoi partir de la place Bellecour, faite de commerces de badauds , touristes et d'habitants , ne ni politique de la ville du département ou de l'état , sauf s'il fait ces courses... . Est-ce qu'entre les murs les pétaradants se sentent plus forts encore.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.