Affaire Neyret : la banque suisse CBH aurait hébergé de l’argent sale

Affaire Neyret : la banque suisse CBH aurait hébergé de l’argent sale
Photo d'illustration - DR

Selon la Télévision Suisse Romande, des écoutes téléphoniques auraient permis d’identifier un proche de Michel Neyret appartenant à la pègre cannoise. Stéphane Alzraa aurait demandé à ce qu’on lui ouvre « cinq comptes » en Suisse afin d'y verser entre 1 et 7 millions d'euros au bénéfice de Neyret. L’homme a déjà condamné pour fraude fiscale dans une autre affaire, il a été mis en examen pour trafic d'influence. Contactée par la TSR, la banque a affirmé n'avoir connaissance de l'existence d'aucun de ces comptes.Par ailleurs, toujours selon la TSR, un ancien banquier de la CBH, aurait rencontré en septembre dernier à Genève Nicole Neyret, l'épouse du commissaire, ainsi que Gilles Bénichou, une figure du milieu lyonnais.

Tags :

neyret

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Constator le 14/11/2011 à 16:36

A quand la retranscription en réel sur les sites d'informations des PV de police ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.