Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Azouz Begag - LyonMag

Begag : “La proximité de Michel Mercier avec le MoDem tient de l’étrangeté politique”

Azouz Begag - LyonMag

Tête de liste du MoDem dans le Rhône lors des élections régionales de 2010 et transfuge du mouvement République Solidaire de Dominique de Villepin, Azouz Begag a donné une interview mercredi au JDD.fr où il défend un ticket entre l’ex-Premier ministre et François Bayrou.

"Qu’ils le veuillent ou non, le combat et la philosophie politique de François Bayrou et Dominique de Villepin sont très proches", confie l’ancien ministre délégué à la promotion de l’égalité des chances. Une position qui tranche avec celle de Yann Werhling, porte-parole du MoDem, qui assurait mardi sur France 2 que la question n’était pas "à l’ordre du jour." Pour Villepin, l’ambition est beaucoup plus large. Il appelle à "un rassemblement national, au-delà des partis."
Azouz Begag a décidé lui de ne pas choisir entre les deux candidats. "Les deux hommes ont la même école de pensée républicaine, diamétralement opposée à Nicolas Sarkozy, explique-t-il. Je ne me sens donc pas en contradiction." Le Gone du Chaâba, au diapason de Villepin, veut faire sauter les frontières partisanes en 2012 pour tendre vers "un gouvernement d’union nationale." "Face au dégoût qu'ont les Français de la politique, il faut un accord a minima entre François Hollande – s'il parvient à se libérer du joug de l'extrême gauche –, François Bayrou, Dominique de Villepin", tranche Begag.

"Comment Michel Mercier peut être l'un des piliers du MoDem ?"

L’homme en profite pour régler ses comptes avec Michel Mercier. En congé du MoDem depuis 2009, l’ex-trésorier du parti orange est devenu entre temps Garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy. "J'aimerais demander à Yann Wehrling comment Michel Mercier, ministre de la Justice du gouvernement Fillon, peut être l'un des piliers du MoDem et soutenir à demi-mots François Bayrou dans cette présidentielle", pique Begag. Un louvoiement qu’il interprète ironiquement comme "une drôle leçon de cohérence donnée aux Français." "La proximité de Michel Mercier avec le MoDem tient de l'étrangeté politique", conclut-il, se réjouissant a contrario de la probité de Dominique de Villepin. "Ni lui ni ses soutiens ne sont parties liées à Nicolas Sarkozy", se réjouit Begag.



Tags : begag |

Commentaires 7

Déposé le 31/12/2011 à 17h43  
Par Arnaud Citer

@ Toc Toc , comment pouvez-vous lire et comprendre si vous ne savez pas encore écrire?

Déposé le 31/12/2011 à 12h35  
Par TOCTOC Citer

BEGAD c'est qui ?

Déposé le 31/12/2011 à 07h28  
Par Salomé Citer

@Lucien : Un tel mépris, à l'égard d'un écrivain de talent, qui a eu de surcroit, le privilège d'exister à un niveau gouvernemental, est d'une stupidité qui n'a d'égale que votre ignorance. Cette attitude est l'expression de petites personnes sans intérêt...

Déposé le 29/12/2011 à 22h30  
Par jm Citer

Si Begag avait rejoint Collomb, il aurait aujourd'hui une investiture incontestée aux législatives...

Déposé le 29/12/2011 à 20h33  
Par Lucien Citer

Comment faire parler de soi et exister médiatiquement, quand on a rien à dire et faire, d’intéressant ?

Parler des autres...

Déposé le 29/12/2011 à 07h39  
Par Zorba Citer

Mercier, Bernard Lehideux etc..., Bayrou s'entoure de personnalités douteuses

Déposé le 28/12/2011 à 09h45  
Par Citoyen Citer

Citoyen : "La proximité de Azouz Begag avec la politique tient de l'étrangeté du cirque"

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.