Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Arnaud Bingo sous le maillot bleu - Photo DR

Euro de hand : “On y va pour gagner”

Arnaud Bingo sous le maillot bleu - Photo DR

Arnaud Bingo, l’ailier gauche de l’équipe de France de handball, s’apprête à entamer le championnat d’Europe qui débute lundi pour les Bleus face à l’Espagne, à Novi Sad en Serbie. Le natif de Lyon (24 ans) se montre déterminé à jouer un rôle plus important dans la conquête d’un cinquième titre international consécutif. Pour la bande à Karabatic et Fernandez, l’année 2012 ne manque pas de défis avec les Jeux olympiques qui se profilent cet l’été.


Lyon Mag : Après deux victoires face à la Norvège en préparation, où vous avez inscrit 5 buts comment vous sentez-vous, personnellement ?
Arnaud Bingo : Très très bien. Je ne suis pas blessé, je n’ai pas de douleur, donc physiquement ça va. On a fait une grosse préparation physique. Maintenant, on est vraiment dans le vif du sujet. Donc tout va bien.

Votre coéquipier Luc Abalo a dit de vous dans l’Equipe que "vous prenez de plus en plus de place dans l’équipe". Est-ce le signe que vous avez un nouveau rôle parmi les Experts depuis que vous les avez rejoints l’année dernière ?
Oui, c’est un bon signe, je me sens de mieux en mieux. C’est une équipe où pour se faire une petite place, c’est vraiment difficile. Quand on te laisse un peu de crédit, il faut l’utiliser à bon escient, il ne faut pas le gâcher et essayer de faire le mieux possible. Mais pour l’instant ça fonctionne plutôt pas mal, alors c’est cool.

Vous avez été choisi parmi les 4 ailiers pour continuer l’aventure à l’Euro. Comment avez-vous vécu la situation ? Avez-vous eu peur d’être recalé au dernier moment ?
On sait que Micka (Mickaël Guigou) est numéro un. Après, tout ce qu’il fallait faire, c’était se donner à 200%. Mais bon après ce n’est pas moi qui décide et j’ai du croiser les doigts comme tout le monde.

L’équipe reste sur quatre titres consécutifs, dans quel état d’esprit êtes-vous ? Quel est votre principal adversaire pour cet Euro ?
De toute façon, tout le monde veut battre l’équipe de France, ça on y est préparé. On n’a pas envie de laisser les autres nous prendre un bout du gâteau. Nous on essaye de se battre dans tous les championnats, dans toutes les compétitions. On joue toujours à fond. On y va pour gagner et pas pour finir deuxième ou troisième.

Donc pour vous, la motivation et la soif de victoire sont toujours présentes ?
Oui, la motivation est toujours là. Toujours, toujours, toujours. Il n’y a rien qui a changé.

Vous n’allez pas faire de choix entre l’Euro et les Jeux Olympiques, sachant que la saison va être très longue ?
Ah non, il n’y a pas le choix, on va y aller pour gagner, point barre. Si on peut prendre les deux ça serait super ! (Rires) Il faut ramener deux médailles d’or à la maison. C’est l’objectif que l’on a tous en commun.

On va parler un peu de vous. Vous êtes sous contrat à Tremblay-en-France. Est-ce que vous avez été sollicité par d’autres clubs depuis que vous êtes international ?
Oui, je devais partir déjà l’an dernier pour l’Atletico de Madrid. Ca ne s’est pas fait pour des raisons financières. Mais cette année qui sait…

C’est Luc Abalo et Didier Dinart, qui vous ont parlé en bien de leur club, l’Atletico Madrid ?
Non, c’est plutôt les titres qu’ils ont qui font parler de leur équipe. Et puis c’est une des meilleures équipes au monde, donc ça fait rêver forcément. Les personnages comme Dinart, Abalo et tant d’autres qu’il y a dans l’équipe, le coach Dujshebaev, ça donne envie d’aller voir là-bas.



Tags : hand | Bingo |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.