Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog de Lyon Foot

Cris de passage à Lyon cette semaine.

Le défenseur revient du Brésil pour faire constater au staff médical du club l’évolution de sa grave blessure au genou survenue le 11 août dernier à Toulouse. Cris en profitera pour participer à l’émission OL System mardi soir sur OL TV.

OL-Valenciennes : attention la défense !
L’Olympique lyonnais a battu Valenciennes 2-0 samedi soir grâce au talent de ses joueurs offensifs, Benzema, Juninho et Govou, qui ont fait la différence. Mais les Lyonnais ont aussi laissé une demi-douzaine d’occasions à Valenciennes ! Bref, la fragilité de la défense se confirme. On savait que les blessures de Coupet et de Cris seraient des handicaps, mais pas à ce point-là. En revanche, l’OL reste leader du championnat de France, avec 31 points, 4 points d’avance sur Nancy qui compte un match de retard.

Le baromètre
En hausse

Rémy Vercoutre. Il a été parfait, rassurant dans ses sorties aériennes et décisif dans ses parades, notamment dans ce duel gagné face à l’attaquant Slovaque Filip Sebo en première mi-temps. Son meilleur match depuis qu’il assure l’intérim de Coupet.

Sidney Govou. Même s’il était remplaçant et même s’il n’a joué que 15 minutes samedi soir, il mérite les éloges car Govou a réalisé un lob magnifique à 3 minutes de la fin du match. Son 4e but de la saison. Contre seulement un seul but la saison dernière ! Bref, cet attaquant de 28 ans est vraiment en forme cette saison.

En baisse
Fabio Grosso.
L’Italien a des difficultés en défense. Plusieurs fois, il a été passé par son adversaire direct : Rudy Mater. Ce qui confirme que Grosso, 1,90 m manque cruellement de vivacité. Exemple, il met un temps fou pour se retourner. Inquiétant. Et on se souvient de ce qu’a dit ce joueur italien dans le dernier Lyon Foot : en Italie, le système 3-5-2 lui donnait beaucoup de liberté en attaque et moins de travail en défense. Un système qui correspond effectivement mieux à ses qualités mais le problème, c’est que l’OL joue avec 4 défenseurs…

Et Frédéric Roux ? Quand le speaker de Gerland annonce la composition de l’équipe, le visage de chaque joueur lyonnais apparaît sur les deux écrans géants du stade. Mais quand ça a été le tour de Frédéric Roux, le nouveau gardien remplaçant du club, on a eu droit… à l’image d’un sponsor ! Pas sympa pour lui !

Les Bad Gones ont fêté leurs 20 ans samedi
. En jouant un petit match entre eux sur la pelouse du stade de Gerland, avant le coup d’envoi. Et Jean-Michel Aulas est venu les saluer, entrant même carrément dans le virage nord pour discuter avec eux. Sympa. Mais sinon niveau animation, c’était très décevant. A l’entrée des joueurs, il y a eu simplement une banderole “Combattre et Vaincre”, la devise des Bad Gones. Et puis; plus rien. A titre de comparaison, le groupe des Ultramarines à Bordeaux, qui fête aussi ses 20 ans cette année, avait organisé une animation exceptionnelle dans les quatre tribunes du stade le 7 octobre dernier. C’était d’ailleurs contre l’OL.

OL-Stuttgart mercredi. Bien relancés par leur victoire 2-0 en Allemagne le 23 octobre, les Lyonnais doivent maintenant battre les Allemands à Gerland pour avoir des chances sérieuses de se qualifier en huitième de finale. Même si Jean-Michel Aulas l’a jouée profil bas samedi soir, affirmant qu’il “a du mal à croire à une qualification possible”.



Tags : Blog | Lyon Foot |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.