L'homme décédé dans un conduit d'aération en proie à des hallucinations ?

L'homme décédé dans un conduit d'aération en proie à des hallucinations ?
© LyonMag

C'est l'hypothèse soulevée samedi par le Progrès. Mohamed Abdelati, jeune Gazaoui de 20 ans, habitait Mâcon et était pris en charge par une association. Le 6 décembre dernier, il disparaît de la circulation et ne se présente pas à son travail à Feillens dans l'Ain. Le 19 décembre, l'association signale sa disparition. Le parcours du jeune homme reste alors très flou. Il a été interpellé puis relâché à Lyon. Il a également pris le TGV en direction de Lille.
Selon les enquêteurs, un incident intervenu juste avant sa disparition laisse à penser qu'il était victime de bouffées délirantes. Dans un bar, il s'était imaginé que tout le monde le regardait et que sa photo était dans le journal. Journal qu'on retrouvera notamment dans sa poche.
Un comportement paranoïaque qui pourrait expliquer pourquoi il s'était réfugié dans le conduit d'aération de la rue Servient dans le 3e. Peut-être une échappatoire s'il se croyait poursuivi.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.