Anonymat des 500 signatures : "Les Sages du Conseil constitutionnel déséquilibrent notre démocratie"

Anonymat des 500 signatures : "Les Sages du Conseil constitutionnel déséquilibrent notre démocratie"
DR

Le Conseil constitutionnel a rejeté mardi la demande de Marine Le Pen sur l'anonymat des parrainages pour les candidats à l'élection présidentielle. Christophe Boudot, secrétaire départemental du FN du Rhône, a réagi dans la foulée.

"En refusant de débloquer une situation que l’ensemble du peuple français perçoit pourtant comme anti-démocratique, les sages du Conseil Constitutionnel ont pris le risque de déséquilibrer encore un peu plus notre démocratie", peste-t-il. Il estime que l’élection présidentielle "est désormais un scrutin à trois tours, l’UMP et le PS choisissant selon leur convenance, lors d’un premier tour municipal, les candidats qui auront ou pas le droit de se présenter contre eux." Et d’appeler à la mobilisation des maires du Rhône "qui, courageusement, doivent accomplir leur devoir civique et démocratique." Marine Le Pen confiait mardi soir n’avoir obtenu que 430 promesses de signatures. Les candidats à l’élection présidentielle ont jusqu’au 16 mars 18h pour présenter au Conseil constitutionnel leurs 500 parrainages nécessaires.

Tags :

parrainage

fn

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
vivantine le 05/05/2012 à 20:03

C'est une honte, cela va à l'envers de la démocratie !
Que l'on partage les idées de Mme Lepen ou non, peu importe ! Refuser cela, c'est mettre un véto sur des idées, le droit d'expression !
Rendre anonyme ces accords de signature, c'était un minima à faire !
Comment faire confiance au conseil constitutionnel, quand on voit son incapicité à gérer des choses importantes. Il vient d'abroger la loi contre le harcèlement sexuel...Avant même qu'une autre protection est été instaurer...! Pff...On est vraiment mal gouverné !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.