Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Casino condamné par la cour d’appel de Lyon

Le groupe devra verser 10 000 euros de dommages et intérêts à une salariée de la Loire, licenciée en 2008 pour ne pas avoir payé un repas-enfant à 2,50 euros au self-service.
Casino devra aussi rembourser à l'assurance chômage les allocations versées. Les prud'hommes de Saint-Etienne avaient déjà donné raison à cette employée en mai 2011.



Tags : casino | cour d'appel de lyon | condamné | dommages et interets | prud'hommes | saint etienne |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.