Casino condamné par la cour d'appel de Lyon

Casino condamné par la cour d'appel de Lyon

Le groupe devra verser 10 000 euros de dommages et intérêts à une salariée de la Loire, licenciée en 2008 pour ne pas avoir payé un repas-enfant à 2,50 euros au self-service. Casino devra aussi rembourser à l'assurance chômage les allocations versées. Les prud'hommes de Saint-Etienne avaient déjà donné raison à cette employée en mai 2011.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.