Le plaignant est impliqué dans l'affaire Neyret, l'accusé est relaxé

Le plaignant est impliqué dans l'affaire Neyret, l'accusé est relaxé
Photo DR

Jeudi au tribunal correctionnel de Lyon, un homme de 34 ans, poursuivi pour "faux et escroquerie" dans la vente d'une Porsche, a été totalement relaxé. Son avocat clamait qu'il avait été l'objet de l'instrumentalisation de la police. Et que Michel Neyret se trouverait derrière tout cela, rapporte le journal Le Progrès.En mars 2009, la vente de la Porsche sur un parking de Meyzieu interpelle la police. Michel Zaragoza, le dirigeant d'une société de négoce automobile à Lyon, porte plainte après avoir servi d'intermédiaire dans la vente. Or, cet homme est désormais mis en examen dans l'affaire Neyret. L'accusé aurait donc été victime de l'acharnement de l'ex-numéro 2 de la police judiciaire, ami de Zaragoza, selon son avocat. Le tribunal a décidé de le relaxer, faute de preuve.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Jacquot le 22/04/2012 à 08:01

J'ai rien compris !! Qui est qui? Qui fait quoi ??

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.