Présidentielle 2012 : "Le Front National pourrait très vite devenir majoritaire"

Présidentielle 2012 : "Le Front National pourrait très vite devenir majoritaire"
Chistophe Boudot - Photo Lyonmag.com

Christophe Boudot, secrétaire départemental du Front National dans le Rhône et conseiller régional en Rhône-Alpes, était l’invité de Ça jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

Le FN, avec près de 20% des voix au premier tour de l’élection présidentielle, tient le destin de Nicolas Sarkozy entre ses mains. Marine Le Pen, la présidente du parti n’a pas donné de consigne de vote dimanche soir. Des indications devraient être données le 1er mai lors du traditionnel défilé du parti à Paris indique Christophe Boudot. "Nous avons 15 jours pour réfléchir et faire campagne" explique-t-il. Avant de préciser, "mais nous rejetons en bloc le système UMPS qui commence à se fragiliser".

Le président sortant pourrait profiter de cet entre-deux tours pour tenter de séduire les électeurs du Front National," il va donner dans le populisme" prévoit Christophe Boudot. "Mais je crois qu’on ne trahit pas les mêmes personnes deux fois avec les mêmes promesses" estime-t-il, "Sarkozy a tellement promis qu’on y croit plus, nous, comme les Français". Pour le secrétaire départemental du FN, "le choix  pour les Français au deuxième tour est nul", "François Hollande, Nicolas Sarkozy, ou François Sarkozy, Nicolas Hollande… Ce sont les mêmes !" ironise-t-il.

Et il n’est pas question de copinages pour le parti. Les responsables du FN n’accepteront pas de poste au gouvernement prévient Christophe Boudot. Ainsi, il ne rencontrera pas non plus Philippe Cochet, le secrétaire départementale UMP du Rhône pour un quelconque accord. "Les consignes de vote seront données au niveau national, et même si l’UMP est à la ramasse, il ne s’agit pas de rencontrer ou de faire quoique ce soit avec l’UMP" insiste-t-il. Pour le secrétaire départemental, "l’UMP va se désagréger". "Il ne survivra pas à l’échec programmé de Nicolas Sarkozy" selon Christophe Boudot. "Des pans entiers vont s’en détacher pour rejoindre le centre ou le FN" pense-t-il.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
cyril le 24/04/2012 à 22:39

Enfin une recomposition pour la France et les français pour l avenir autour de marine le pen Vive la France !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.