Les compteurs Linky devant le Conseil d’Etat

Les compteurs Linky devant le Conseil d’Etat
Photo DR

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a annoncé mardi avoir saisi le Conseil d'Etat pour "excès de pouvoir."

Elle estime que ce compteur numérique et communicant nouvelle génération a été conçu "essentiellement dans l'intérêt exclusif du gestionnaire de réseau et des fournisseurs d'énergie, et bien peu dans celui des consommateurs, en dépit des promesses." 300000 compteurs avaient notamment été testés à Lyon en 2010, ainsi que dans la région de Tours. Sa généralisation avait été annoncée en septembre dernier, pour 35 millions de compteurs d'ici à 2020. Et l’investissement serait de l'ordre de 4,5 milliards d'euros, à la charge d’ERDF. UFC-Que Choisir estime cependant que "le coût de l'appareil et de son installation est particulièrement élevé", que son financement reposera in fine sur les consommateurs et qu’il "n'est pas au service des consommateurs pour une meilleure maîtrise de leur consommation énergétique et de leur budget."

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
monina le 25/04/2012 à 09:08

le nouveau compteur est exclusivement au bénéfice du fournisseur et non pas du consommateur. déjà, il ne devrait rien coûter à l'usager qui ne le veut pas. ensuite l'usager peut très bien suivre sa consommation sur son compteur actuel, ce qui peut très bien ne pas être le cas sur le linky qui est si complexe. au final que des inconvénients pour le consommateur et tous les avantages pour le fournisseur donc je m'oppose à cet abus de pouvoir totalement injuste. Je réclame la gratuité du nouveau compteur et la possibilité de suivre ma consommation facilement

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.