Fiducial en première ligne pour reprendre Néo Sécurité

Fiducial en première ligne pour reprendre Néo Sécurité
Photo DR

Le ministère de l'Industrie a annoncé que "des groupes de premier plan comme Securitas ou Fiducial, mais aussi des
consortiums d'entreprises locales, et des fonds d'investissement" étaient en piste pour reprendre Néo Sécurité.

Le président de l’entreprise de gardiennage a annoncé jeudi sa démission, après que le tribunal de commerce de Paris ait rejeté la demande de cessation de paiement. Une décision qui ouvre la voie à un délai supplémentaire de deux mois pour le paiement des charges, ce qui coïncide avec l’annonce du repreneur, le 30 juin prochain.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.