Accusé d’antisémitisme, René Balme, le maire de Grigny, porte plainte

Accusé d’antisémitisme, René Balme, le maire de Grigny, porte plainte
René Balme - Photo DR

Alors qu’il fait campagne pour le Front de Gauche dans la 11e circonscription du Rhône, René Balme a décidé de porter plainte pour "injures publiques" après avoir été pointé du doigt par le site d’informations Rue89.

L’article a été publié mercredi soir et est titré "Législatives : une tache rouge-brune dans la campagne du Front de Gauche". Il vise le maire de Grigny, René Balme, qui s’occupe du site internet Oulala.net, un site collaboratif qu'il a fondé en 2001, et dont "la ligne éditoriale est qu'il n'y ait pas d'injure raciste et pas d'antisémitisme". Mais selon Rue89, "le site est marqué par sa ligne éditoriale complotiste, sur lequel on retrouve nombre d’écrits dignes de l’extrême droite la plus crasse." En réponse à cet article, René Balme, candidat du Front de Gauche dans la 11e circonscription, a rejeté jeudi toute accusation d'antisémitisme, "mais il se peut que des choses passent au travers", a-t-il confié. L’ancien membre du Parti Communiste a décidé de porter plainte pour "injures publiques". "C'est une attaque en règle alors qu'il n'y a pas de quoi fouetter un chat (… ) Je me pose des questions sur des événements comme le 11 septembre 2011 et l'affaire DSK (…) On ne peut se contenter d'une version des faits, sinon on est béni-oui-oui", a-t-il déclaré. La commission de contrôle du Parti de Gauche, dont il fait désormais parti, devrait se saisir du dossier et mener une petite enquête, mais ses conclusions ne devraient être connues qu’après les élections législatives.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
SantaClaus le 01/06/2012 à 10:54

Intéressons-nous à l'auteure et au média, source de cette information. C'est un indicateur de crédibilité de savoir qui dit quoi, non ?
Donc, l'auteure se dirait anarchiste-libertaire-antifasciste et contribue sur un site internet qui s'attribuerait les mêmes qualificatifs. A ce titre, je dirais que la seule arme politique que certain-e-s pseudo anarchistes-libertaires-antifascistes aujourd'hui daignent ou peuvent employer, est l'écriture dans un média dit indépendant et alternatif. Pour le reste, c'est à dire, le contenu, j'ai observé la somme « d'anti » que collectionne cette obédience politique, anti-élection, anti-élu, anti-gauche, anti-droite, anti-genre, etc. J'ai observé à quelles analyses et discours cela conduit, l'ennemi de ce courant idéologique étant tout le monde qui n'a pas été autorisé dans le cercle hautement sélectionné. Celles et ceux de mes amis qui sont anarchistes ne s'offusquent ni de ce genre de propos ni de ce genre d'opinions, on se rejoint même très souvent et très souvent nous refaisons le monde ensemble. Celles et ceux qui s'en offusquent jouent, justement, dans leur cour fermée, dans leur grotte, entre eux et se complaisent à se considérer comme les seuls révolutionnaires, pardon, libertaires sur cette terre.
L'auteure est aussi soupçonnée de nager dans d'autres eaux troubles. Certaines révélations faites, il y a tout juste 11 mois et demi, sur cette journaliste de « Rue89 », concernent sa participation, en qualité d'intervenante, à un séminaire en 2009, sur les médias internationaux, organisé par une université américaine connue pour être l'un des hauts lieux de formatage des élites américaines à la pensée unique ultra-libérale et de recrutement de la CIA. Mais peut-être ladite journaliste a-t-elle été recrutée comme sujet d'étude pour les séminaristes. Alors, cette réponse et la précédente n'en ferait qu'une. Mais là encore, on flirterait avec la théorie du complot ?

Signaler Répondre

avatar
jm le 31/05/2012 à 20:27

Un extrémiste prônant le totalitarisme n'est pas tout propre même s'il vote toujours socialiste au second tour.

Signaler Répondre

avatar
Halte à l'Extrème Gauche le 31/05/2012 à 20:09

Et le mur de Berlin servait à protéger les gentils pays communistes des ignobles pays capitaliste. Il n'y a jamais de Goulag en URSS puisque c'était le paradis.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.