L'extrême-droite se mobilise pour empêcher la venue d'un rappeur près de Lyon

L'extrême-droite se mobilise pour empêcher la venue d'un rappeur près de Lyon
Le rappeur Kéry James est attendu le 15 décembre à Saint-Priest - DR

La ville de Saint-Priest est censée accueillir Kéry James le 15 décembre prochain.

Sauf que le rappeur n'est pas du tout apprécié du Bloc Identitaire. Ces derniers lui reprochent notamment un texte où il dénigrerait la France et les Européens. Dans "Lettre à la République", Kéry James est souvent virulent : "J'n'ai pas peur de l'écrire : La France est islamophobe. D'ailleurs plus personne ne se cache dans la France des xénophobes. Vous nous traitez comme des moins que rien sur vos chaînes publiques. Et vous attendez de nous qu'on s'écrive "Vive la République !".
Le Bloc a donc demandé à ses membres de saturer la boite mail et le répondeur de la mairie san-priote pour demander l'annulation du concert. Selon le Progrès, la mairie reconnaît que la violence fait partie des textes de Kéry James mais que le Bloc Identitaire n'est pas habilité à faire ou défaire la programmation du Théâtre Théo-Argence.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pffff le 12/08/2012 à 02:39

kery james est un rappeur complet qui dit beaucoup de chose véridique et cette chanson en fait parti de ses vérité juste prenait le temps de l’écouter en analysant se qui se passe autour de vous et se que vous voyer vous comprendrez, et il faut arrêter de croire que les gens n'aime pas la France parce-que ses pas la France que les gens aime pas mes la façon d'ont le pays et gérer je pense que au-lieu de s'occuper des religion et en parti la religion musulman il faudrait plutôt s''occuper de l’économie du pays et permettre au français de subvenir a leurs besoin la religion musulman est utiliser pour cacher la faiblesse de ses homme d’État de gauche comme de droite a gérer une nation comme la France.

Signaler Répondre

avatar
français de souche le 16/07/2012 à 10:44

finalement, le bout de texte cité comme étant problématique est on ne peut plus vrai. c'est même pas dit grossièrement ou d'une manière insultante, je vois pas ou est le problème...

Signaler Répondre

avatar
Nasra le 15/07/2012 à 10:45

il dit précisément qu’avoir fait venir une population étrangère et les avoir entassés dans des guettos aurait pu emmener à tout sauf à une intégration. Que la tournure que prennent les jeunes de cité n’est pas étonnante, mais je n’ai pas entendu qu’il la soutenait. Vous me direz que c’est subtil, je vous répondrais qu’on peut écrire du rap et être subtil.
Ce dont ce texte parle, c’est de l’hypocrisie généralisée d’une France qui prétexte de sa laicité pour stigmatiser les Musulmans, qui sont en ce moment des bouc-émissaires pour tout et n’importe quoi. Oui certains peuvent le supporter, certains le supporterons toujours, mais les autres ? Ou est l’égalité ici ?
Vous vous érigez en exemple, mais puis-je savoir si vous avez grandi dans une cité ? Si vos parents ont fait des études ? Si vous aviez grandi dans une cité, que vos parents étaient les exemples de ce que vous ne vouliez pas devenir, que partout dans les média votre archétype était rejetté et qu’on vous promettait de la discrimination et pas d’embauche même en réusissiant vos études, pensez-vous que vous seriez ce que vous êtes aujourd’hui ?
Petite explication de texte : http://youtu.be/sko6PXFemkc

Signaler Répondre

avatar
JOJO69 le 14/07/2012 à 16:47

Alors la gauche caviard, les bobos, les biens pensants? On ne monte pas au créneau pour défendre les valeurs républicaines?

Signaler Répondre

avatar
antoine le 14/07/2012 à 13:25

Une GROSSE honte cette chanson..

Signaler Répondre

avatar
La vérité le 14/07/2012 à 12:03

J'ai envie de dire : "si on te dénigre va faire ton concert sur un autre continent..."

Signaler Répondre

avatar
jm le 14/07/2012 à 09:13

L'extrème gauche n'a pas de leçon d'extrémisme à recevoir de l'extrème droite, c'est extrêmement simple.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.