Christophe Geourjon sur les primaires : "Si c’est organisé par l’UMP, je ne participerai pas"

Christophe Geourjon sur les primaires : "Si c’est organisé par l’UMP, je ne participerai pas"
Christophe Geourjon - LyonMag

Christophe Geourjon, le président du groupe municipal d'opposition Centristes et Démocrates pour Lyon, était l’invité ce mercredi de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon en partenariat avec LyonMag.

Il pourrait être l'un des candidats aux primaires proposées par Michel Havard. C'était en tout cas le seul à communiquer rapidement la possibilité d'une candidature.
Concernant l’organisation de primaires de l’opposition en vue des municipales de 2014 à Lyon, Christophe Geourjon est favorable mais sous certaines conditions. "Je trouve que c’est une respiration démocratique. Dans nos esprits par contre, il faut que ce soit véritablement des primaires ouvertes et non pas les primaires d’un camp ou d’un parti politique. Ce sont vraiment les primaires des Lyonnais pour définir un projet alternatif à la gestion municipale de Gérard Collomb".

Le président du groupe municipal d'opposition Centristes et Démocrates pour Lyon a d’ailleurs eu l’occasion d’en parler avec Michel Havard ou encore Philippe Cochet. Ce dernier souhaite d’ailleurs que les primaires soient organisées par l’UMP. Une idée que rejette totalement Christophe Geourjon. "Je suis farouchement contre et si c’est organisé par l’UMP, je ne participerai pas aux primaires. Pour la suite, nous verrons car je suis véritablement pour une candidature des centristes pour les municipales de 2014".

Son objectif est d’ailleurs très clair pour les primaires : "Je pense que si on participe à une compétition c’est pour la gagner. Sinon, on ne s’inscrit pas sur la ligne de départ".

Avec les centristes, Christophe Geourjon a réalisé un petit fascicule de 16 pages avec des pré-propositions en vue de ces élections. "L’idée est de pouvoir débattre de ces pré-propositions avec les Lyonnais. On va organiser des réunions dans les arrondissements pour ça, pour avancer et aboutir à un projet. Pour en citer, il y a un grand plan de rénovation des places de quartier pour en faire des lieux de convivialité. Les berges du Rhône et les berges du Saône sont très bien mais en même temps ce sont plus pour les personnes qui ne sont pas lyonnaises. On trouve  que c’est dommage. Un autre exemple également est celui des déplacements. On souhaiterait qu’à chaque naissance d’enfant, le SYTRAL lui adresse une carte Técély qui soit valable pour 11 ans et qu’il ait pendant toute sa scolarité dans le primaire les transports en commun gratuits".


Pour le président du groupe municipal d'opposition Centristes et Démocrates pour Lyon,  améliorer la politique de Lyon est également un gros objectif.  "C’est pour cela qu’on propose ces pré-propositions si tôt. En règle générale, tout le monde se dit "je concerte, je consulte, j’écoute l’avis de tout le monde"… C’est très bien, mais en pratique et Gérard Collomb en premier, c’est du vent car il arrive avec un projet en expliquant que c’est ce projet est le meilleur et qu’il n’y a pas d’autres solutions. Nous avons envie de proposer de rencontrer des Lyonnais et élaborer, avancer, modifier certaines propositions pour ensemble arriver à un projet partagé".

L’un des problèmes à affronter reste la notoriété du parti. "Pour cela, nous avons deux axes de travail. On va d’abord essayer de développer ces propositions et puis nous sommes en train de créer l’union des démocrates et des Indépendants notamment autour de Jean-Louis Borloo. Moi-même, je suis un des membres fondateurs  et donc là aussi ça va donner une visibilité et une dynamique aux centristes au niveau national et au niveau local", conclut Christophe Geourjon.

X
2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le gaum le 03/10/2012 à 13:43

Va aux primaires de lutte ouvrière tu aura peut être une chance

Signaler Répondre

avatar
jm le 03/10/2012 à 10:26

Très logique attitude, mais l'exemple des primaires socialistes avec la cocufication et l'achat à bas prix des alliés n'augure rien de très heureux.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.