Christophe Geourjon : "Catalyser des idées nouvelles pour la Métropole de Lyon à 10, 20 ou 30 ans"

Christophe Geourjon, président de l’UDI Lyon-Métropole, était l’invité ce lundi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Christophe Geourjon : "Catalyser des idées nouvelles pour la Métropole de Lyon à 10, 20 ou 30 ans"
Gérard Angel et Christophe Geourjon - LyonMag

Le 4 octobre prochain sera organisée la première réunion de Construisons la Métropole pour demain, un nouveau collectif d’élus lancé pour préparer les élections de 2020. Parmi les 70 membres, on retrouve Marc Grivel, maire de Saint-Cyr et leader du groupe Synergies. Mais aussi Christophe Geourjon.

"Notre objectif est de catalyser des idées nouvelles pour la Métropole et son territoire à 10, 20 ou 30 ans", précise l’élu UDI.

Concernant le retour programmé de Gérard Collomb, Christophe Geourjon émet des réserves. "Ce qui me gêne le plus, c’est le timing. Gérard Collomb a un poste très important, en première ligne sur les problèmes migratoires, le terrorisme, la sécurité. C’est un job à 1000%. Et c’est gênant qu’il soit aujourd’hui ministre et candidat".

Pour les européennes, l’UDI espère peser au niveau national. "Pour dialoguer, pour faire le rapport de force face à la Russie, les Etats-Unis, la Chine, ce ne sont pas uniquement les 65 millions de Français qui y arriveront. Ce sont les 300 millions d’Européens au sein d’une Europe de gouvernance et avec un pouvoir politique fort", détaille Christophe Geourjon.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
centrisme le 24/09/2018 à 11:05

L' UDI.... combien de divisions ?

G. Angel ne cite pas dans la nébuleuse centriste, le Mouvement Radical Social Libéral ( MRSL) et il a raison.Ce Mouvement , né de la fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien, est devenu un parti gauchiste, surtout dans la métropole Lyonnaise.
Les ex. partisans de Borloo se sont fait manger par le PRG plus habile dans l'utilisation de méthodes peu recommandables.

Signaler Répondre

avatar
Du balais le 24/09/2018 à 08:27

Les synergies sont une grosse blague!! Ils ont trahis leurs electeurs au profit de leur petite personne!... Et se so t fzit berner
Comment osét ils encore se preséter devant nous?
Allé! Oust! Trouver vous un vrai boulot dans le privé, ou la notion de carriere existe.. Et laisser les institutions tranquilles!!!!
Le fait de voir vos noms sur des bulletins de vote sera une insulte a la democratie

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.