Métropolitaines : l'UDI confirme son ralliement à Gérard Collomb

Métropolitaines : l'UDI confirme son ralliement à Gérard Collomb
Christophe Geourjon - LyonMag

Le centre a tranché.

Après le MoDem de François Bayrou et Fouziya Bouzerda, c'est au tour de l'UDI de se ranger officiellement derrière la République en Marche en vue des élections municipales et métropolitaines à Lyon.

"Alors que certains veulent opposer développement durable et attractivité économique, nous disons que les deux sont vitaux pour notre territoire. Alors que certains opposent Anneau des Sciences et développement des transports collectifs, nous disons que les deux sont nécessaires. C'est pourquoi le projet que nous porterons avec Gérard Collomb et tous ceux qui le soutiennent permettra la réalisation d'un Anneau des Sciences nouvelle génération, mais aussi le développement de l'offre Sytral et d'un réseau express métropolitain, projets que nous avons toujours portés", indique dans un communiqué ce lundi le président de la fédération UDI Métropole de Lyon, Christophe Geourjon.

Ce dernier, qui avait été tête de liste pour Michel Havard (UMP) aux municipales lyonnaises 2014, avait récemment initié ce rapprochement, motivé notamment par celui de son chef de file Jean-Christophe Lagarde au niveau national.
Selon Christophe Geourjon, Gérard Collomb "a su démontrer sa capacité à faire avancer notre métropole" et "est le seul responsable politique en capacité de réaliser un large rassemblement".

Reste à savoir quelle place arriveront à se faire les centristes sur les listes du maire de Lyon aux métropolitaines.

26 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Courtisans le 13/12/2019 à 08:06
titre à revoir a écrit le 11/12/2019 à 15h59

"le Centre a tranché"
L'en-tête de l'article est aussi nulle et insipide que l'UDI est sa dizaine d'adhérents lyonnais.
Heureusement qu'à Lyon, le Centre ne se résume pas à l'UDI et sa douzaine d'adhérents et au MODEM composé de quelques opportunistes sans saveur.

Exact! Et quelle crédibilité pour ce personnage falot qui a été un virulent opposant à sa seigneurie Collomb pour maintenant nous expliquer que c'est le rassembleur de tous ces petits marquis de province!

Signaler Répondre

avatar
Centrez-vous! le 11/12/2019 à 21:35
titre à revoir a écrit le 11/12/2019 à 15h59

"le Centre a tranché"
L'en-tête de l'article est aussi nulle et insipide que l'UDI est sa dizaine d'adhérents lyonnais.
Heureusement qu'à Lyon, le Centre ne se résume pas à l'UDI et sa douzaine d'adhérents et au MODEM composé de quelques opportunistes sans saveur.

L'UDI et sa poignée d'adhérents, le MODEM et sa cohorte de socialistes lyonnais opportunistes recyclés ne constituent pas à Lyon, ville historique centriste, le Centre, véritable ADN de notre cité.

Signaler Répondre

avatar
titre à revoir le 11/12/2019 à 15:59

"le Centre a tranché"
L'en-tête de l'article est aussi nulle et insipide que l'UDI est sa dizaine d'adhérents lyonnais.
Heureusement qu'à Lyon, le Centre ne se résume pas à l'UDI et sa douzaine d'adhérents et au MODEM composé de quelques opportunistes sans saveur.

Signaler Répondre

avatar
ils vont tous a la gamelle le 11/12/2019 à 12:39
Lolipop a écrit le 11/12/2019 à 12h17

L'UDI : un parti sans colonne vertébrale qui mange à tous les râteliers !

Qui mange a tous les rateliers, comme La Rem, comme LR, comme le RN... des partis fourre tout et opportunistes, prêts a dire tout et son contraire pour toucher des électeurs naïfs; et surtout pour toucher les subventions de l' état français et de l' Europe qui vont avec les résultats électoraux..

Signaler Répondre

avatar
Lolipop le 11/12/2019 à 12:17

L'UDI : un parti sans colonne vertébrale qui mange à tous les râteliers !

Signaler Répondre

avatar
go le 10/12/2019 à 23:21

A la soupe !!!!

Signaler Répondre

avatar
caracalla le 10/12/2019 à 21:31

La politique, c’est comme l’andouillette, ça sent toujours la merde

Signaler Répondre

avatar
Au secours le 10/12/2019 à 19:32
misère, misère a écrit le 10/12/2019 à 10h05

Oui, à Lyon, la politique est devenue nauséabonde.
Pour se chauffer une place sur l'estrade avec tous ses avantages et gratifications, les ennemis de hier deviennent les amis d'aujourd'hui.Messieurs, pourtant relisez vos écrits et déclarations pas si vieux que ça
C. Geourjon ne représente que lui-même car sur Lyon, son fichier d'adhérents se tient dans une cabine téléphonique.Oui, combien de divisions ? En fait , ils sont 2 ou 3 élus à vouloir survivre à tout prix et font du bruit pour laisser entendre qu'ils ont une légion derrière eux.
On aurait pu penser que le Centre droit à Lyon, c'était L'UDI+LDD de Broliquier+ quelques indépendants de sensibilité de droite modérée +AGIR. C'était pas énorme, mais c'était moins que rien et ensemble, ils auraient pu peser dans le projet municipal.

Mais non, pour chacun , c'est sauve qui peut ! "misère, misère"...comme disait Coluche.

Tous les mêmes...des sangsues vivant sur notre dos. A vomir.

Signaler Répondre

avatar
misère, misère le 10/12/2019 à 10:05

Oui, à Lyon, la politique est devenue nauséabonde.
Pour se chauffer une place sur l'estrade avec tous ses avantages et gratifications, les ennemis de hier deviennent les amis d'aujourd'hui.Messieurs, pourtant relisez vos écrits et déclarations pas si vieux que ça
C. Geourjon ne représente que lui-même car sur Lyon, son fichier d'adhérents se tient dans une cabine téléphonique.Oui, combien de divisions ? En fait , ils sont 2 ou 3 élus à vouloir survivre à tout prix et font du bruit pour laisser entendre qu'ils ont une légion derrière eux.
On aurait pu penser que le Centre droit à Lyon, c'était L'UDI+LDD de Broliquier+ quelques indépendants de sensibilité de droite modérée +AGIR. C'était pas énorme, mais c'était moins que rien et ensemble, ils auraient pu peser dans le projet municipal.

Mais non, pour chacun , c'est sauve qui peut ! "misère, misère"...comme disait Coluche.

Signaler Répondre

avatar
L'andouillette le 10/12/2019 à 08:52

La politique , disait HERRIOT , c'est comme l'andouillette : par définition ça sent la merde mais il ya une limite : il faut pas que ça la sente trop !
Dans ce cas on est dans l'irrespirable ...

Signaler Répondre

avatar
DRAGIBUS le 10/12/2019 à 08:44
Aux urnes citoyens a écrit le 10/12/2019 à 08h29

Analyse pertinente que je partage entièrement.

très bonne analyse

Signaler Répondre

avatar
Aux urnes citoyens le 10/12/2019 à 08:29
Le centre nul part a écrit le 09/12/2019 à 22h27

Laissez moi rire... À part Geourjon qui est quelqu’un de bosseur, respectable mais trop peu pris au sérieux, le grand recyclage va pouvoir à nouveau commencer avec le bal des incapables à recaser. Augoyard, Champel et consorts vont courir vers un mandat pour combler ce qu’ils n’ont jamais eu: un travail !
Finalement l’UDI aurait dû partir avec LREM dès le début, mais la place n’était peut être pas assez chauffée à l’époque pour prendre le risque

Analyse pertinente que je partage entièrement.

Signaler Répondre

avatar
Le centre nul part le 09/12/2019 à 22:27

Laissez moi rire... À part Geourjon qui est quelqu’un de bosseur, respectable mais trop peu pris au sérieux, le grand recyclage va pouvoir à nouveau commencer avec le bal des incapables à recaser. Augoyard, Champel et consorts vont courir vers un mandat pour combler ce qu’ils n’ont jamais eu: un travail !
Finalement l’UDI aurait dû partir avec LREM dès le début, mais la place n’était peut être pas assez chauffée à l’époque pour prendre le risque

Signaler Répondre

avatar
Yvon le 09/12/2019 à 22:11

Ces individus n'ont jamais eu de valeur et encore moins de conviction.
Pauvres types !

Signaler Répondre

avatar
adieu retraite ! le 09/12/2019 à 22:02
Pink floyd a écrit le 09/12/2019 à 20h05

Ce qui est bien dans cette gueguerre entre DK et GC cela a fait une selection naturel Lrem de gauche vs Lrem de droite !

c'est un peu Pepsi contre Coca. Cela permet de rester visible tout en étant mauvais pour la santé.

On en oublierai presque qu'il y a d'autres candidat.es !
de sacrés enfumeurs

Signaler Répondre

avatar
Degré zéro de la politique le 09/12/2019 à 21:39
J apporte le sel a écrit le 09/12/2019 à 17h31

A la soupe!

Quand les intérêts et la volonté des citoyens remplace l’interet du porte monnaie de quelques un

Suivre Collomb, DK, Blanc et les autres c est refuser d admettre que les lyonnais veulent une véritable puissance locale qui se met à leur service

Et non au service de leurs petites personnes comme c'est le cas.

Vraiment navrant de voir un tel niveau zéro de la politique. Ce ne sont pas ces tristes sires qui vont nous réconcilier avec la vie politique actuelle.

Signaler Répondre

avatar
DRAGIBUS le 09/12/2019 à 21:26

Christophe Geourgon va à la soupe. Il a passé des années à taper sur Collomb, Relisez ses discours. L'UDI ne représente presque rien sur la métropole. Geourgon ne poursuit que son intérêt personnel. Avoir un poste avec des indemnités pour améliorer les fins de mois et la retraite. Jeunesse fuyez ce pays, allez créer des emplois et de la richesse ailleurs...

Signaler Répondre

avatar
tocco le 09/12/2019 à 20:23

La politique parfois c est petit mais là monsieur de l UDI vous êtes vraiment très petit petit ! Bon courage ....

Signaler Répondre

avatar
lugdu le 09/12/2019 à 20:09

girouettes !!!

Signaler Répondre

avatar
Pink floyd le 09/12/2019 à 20:05

Ce qui est bien dans cette gueguerre entre DK et GC cela a fait une selection naturel Lrem de gauche vs Lrem de droite !

Signaler Répondre

avatar
Ericio le 09/12/2019 à 20:01

Kim et les ex socialo mois je prefere collomb

Signaler Répondre

avatar
G.a le 09/12/2019 à 19:59

Il faut une politique de centre droit pour lyon , securité , espace vert , propreté , economie , sport ....

Signaler Répondre

avatar
69001 le 09/12/2019 à 19:57

Bravo ! GG est le seul qui peut maintenir le cap ! Il a deja fait beaucoup pour lyon

Signaler Répondre

avatar
aurevoir le 09/12/2019 à 17:48

La monter est dur / la chute fais mal

Signaler Répondre

avatar
J apporte le sel le 09/12/2019 à 17:31

A la soupe!

Quand les intérêts et la volonté des citoyens remplace l’interet du porte monnaie de quelques un

Suivre Collomb, DK, Blanc et les autres c est refuser d admettre que les lyonnais veulent une véritable puissance locale qui se met à leur service

Signaler Répondre

avatar
Ah...quelles convictions ! le 09/12/2019 à 17:04

aller à la soupe...politicards nuls = france nulle..tristesse

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.