Christophe Geourjon (UDI) candidat à la présidence de la Métropole de Lyon

Christophe Geourjon (UDI) candidat à la présidence de la Métropole de Lyon
Christophe Geourjon - LyonMag

Ils sont désormais quatre à briguer le poste laissé vacant par Gérard Collomb.

Dernier en date : Christophe Geourjon. Le président de l’UDI de la Métropole de Lyon l’a annoncé ce vendredi matin dans une lettre adressée aux élus.

"Cette candidature a pour ambition de faire vivre à la Métropole de Lyon une expression centrale, indépendante et pragmatique. Une candidature pour une collectivité moderne, constructive, collaborative, ouverte au dialogue dans le respect de la différence de chacun. Dans le même temps, une démocratie a besoin de contre-pouvoir, des élus indépendants loin d’une opposition excessive et caricaturale que certains ont développée au Grand Lyon depuis 3 ans", explique-t-il mettant notamment en avant dans ses idées l’importance de la mobilité.

"La réussite du déclassement de l’A6/A7 est un enjeu fort pour notre territoire. Jusqu’à ce jour les débats ont essentiellement porté sur la gestion du trafic de transit, qui ne concerne que 20% du trafic et sur lequel nous avons un peu de pouvoir. Je vous propose, en parallèle, de travailler sur la réduction des 80% des véhicules qui empruntent cet axe en transit interne à la Métropole", précise Christophe Geourjon.

L’élection du président de la Métropole de Lyon aura lieu ce lundi matin.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jojometro le 09/07/2017 à 17:49

C est sûre que ça sert à rien d'ouvrir avec un type comme lui À la place de collomb j'ouvrirai avec une ou deux VP'à la metropole un ou une maire Mais certainement pas ceux qui sont candidats et cerf qui les soutiennent .... Et un vp à la ville On va voir s'ils la jouent intelligent jusqu'au bout ..

Signaler Répondre

avatar
Ecureuil le 07/07/2017 à 22:51

Avec 1,94%, ce mec est presque aussi puissant qu'un taux de caisse d'épargne.

Signaler Répondre

avatar
RZ le 07/07/2017 à 18:23
Faynwen a écrit le 07/07/2017 à 12h54

Quelle honte ce mec, il a empêché Nora Berra d'accéder au second tour dans la troisième circo avec ses 700 voix ridicules et maintenant il récidive à la Métropole.

Comment l'UDI peut-elle garder un mec comme ça dans ses rangs ?

Je ne pense pas que ce soit lui qui ait empêché Nora Berra d'accéder au 2nd tour. La somme de leurs voix atteint 5 722 et il en fallait encore 309 de plus pour se qualifier.

La vraie question, c'est : devait-elle être candidate ?

Alors que JL Touraine progresse finalement assez peu entre 2012 et 2017 (15 762 voix en 2012 et 16 271 en 2017), N Berra (4 987 voix) réalise une véritable contre performance par rapport à L Dagorne (10 604 voix) qui avait été pourtant investie au dernier moment suite à la défection en rase campagne de N Berra...

Signaler Répondre

avatar
Politicaille! le 07/07/2017 à 16:32

Et la Rocade Est qui accueille quasiment tout le trafic de transit?
Le Geourjon oublie! Il choisit ce qui l'arrange, c'est de la politicaillerie!

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 07/07/2017 à 13:23

"Cette candidature a pour ambition de faire vivre à la Métropole de Lyon une expression centrale, indépendante et pragmatique."
Quel verbiage... !

Signaler Répondre

avatar
Faynwen le 07/07/2017 à 12:54

Quelle honte ce mec, il a empêché Nora Berra d'accéder au second tour dans la troisième circo avec ses 700 voix ridicules et maintenant il récidive à la Métropole.

Comment l'UDI peut-elle garder un mec comme ça dans ses rangs ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.