Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag.com

Sommet franco-italien : le Lyon-Turin validé, 54 interpellations d’opposants

LyonMag.com

Une réunion lors de laquelle, le Lyon-Turin sera l'un des thèmes majeurs.

Cette future ligne doit permettre de raccourcir la durée du trajet entre Paris et Milan à quatre heures contre sept aujourd'hui. Le Président français François Hollande sera accompagné de plusieurs ministres. Il discutera avec Mario Monti le Premier ministre italien. Par ailleurs, avant cette entrevue, le chef de l'Etat va rencontrer le sénateur-maire de Lyon, Gérard Collomb. Ils échangeront sur les grands projets lyonnais comme par exemple l'Anneau des Sciences. Enfin, ce sommet franco-italien va perturber la circulation. Plusieurs rues proches de la préfecture seront interdites aux voitures comme aux piétons. Les transports en commun seront également perturbés. Les opposants au Lyon-Turin eux vont organiser un rassemblement à midi devant la Gare des Brotteaux.


20h10 : Les derniers opposants sont laissés libres après avoir donné leurs identités aux forces de l'ordre. Fin officielle d'un sommet et contre-sommet mouvementés.


20h05 : en tout, 54 personnes ont été interpellées lundi.


20h : les cars d'Italiens sont repartis. Désormais, une trentaine d'opposants restent encerclés par des CRS place Jules Ferry.


18h30 : les forces de l'ordre chargent les manifestants qui refusent de laisser partir les cars. Elles ont procédé à au moins une interpellation musclée.


18h20 : les bus sont évacués du secteur un à un par les forces de l'ordre.


17h17 : Les italiens remontent dans les bus. Le rassemblement semble prendre fin.


16h48 : Les manifestants se réveillent. Ils essayent d'enfoncer les grilles qui entourent le quartier de la gare des Brotteaux.


16h30 : La situation est calme devant la gare des Brotteaux où se sont rassemblés près de 1000 manifestants.


15h20 : Dix cars d'italiens viennent d'arriver devant la Gare des Brotteaux.


15h15 : François Hollande et Mario Monti répondent en ce moment même aux questions des journalistes.


15h10 : Aujourd'hui, 1200 policiers et gendarmes sont mobilisés pour la sécurité du sommet franco-italien à Lyon.


15h08 : Les rues, entourant la gare des Brotteaux où se trouvent les manifestants, ont été bouclées par les policiers qui sont maintenant près de 300.


14h50 : Les choses commencent à bouger devant la Gare des Brotteaux. Les manifestants veulent partir défiler malgré l'interdiction de la Préfecture.

 

14h15 : Le sommet se déroule également du côté de la préfecture où François Hollande et Mario Monti ont signé un accord concernant la LGV Lyon-Turin, validant ainsi le projet estimé à 8,5 milliards de dollars.

 

14h : le contre-sommet des oposants reste paralysé par le retard des centaines d'Italiens attendus vers 16h. Sur place, un leader de l'opposition au Lyon-Turin nous indique que "ca va bouger" dès qu'ils arriveront. De leur côté, les policiers ont été prévenus, "les Italiens sont chauffés à blanc".

 

12h46 : Ascenceur émotionnel pour les opposants massés devant la gare des Brotteaux : après avoir appris que les cars italiens étaient enfin en route pour Lyon, les forces de l'ordre leur ont dit qu'ils n'auraient pas le droit de manifester. Et que la délégation reçue par des officiels serait strictement encadrée.

12h45 : La manifestation partira bien à 14h. Mais les opposants, déstabilisés par les retards et les défections de soutiens, ne savent pas comment se déroulera la marche.

12h40 : La déléguation des opposants refuse d'être reçu par des officiels, notamment parce qu'un élu se trouve dans un des bus bloqués entre la France et l'Italie.

12h20 : les manifestants déjeunent devant la gare des Brotteaux. Et les 300 personnes râlent car selon eux, "une soixantaine de bus devait arriver d'Italie. Et seulement cinq ou six ont été bloqués à hauteur du tunnel de Fréjus".

11h40 : une quarantaine d'opposants au projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes ont été interpellés par les forces de l'ordre place Saint-Louis dans le 7e arrondissement de Lyon.



Tags : sommet franco-italien |

Commentaires 14

Déposé le 04/12/2012 à 14h28  
Par bouge Citer

tonton alphonse a écrit le 04/12/2012 à 08h21

les vieux surtout italiens ont qu'a rester ds leur pays

tu peux retourner dans le tiens aussi. on n'est pas en fachosie ici.

Déposé le 04/12/2012 à 14h26  
Par Turino Citer

Les gens n'essayais pas d’empêcher les cars de sortir ils essayaient de sortir AVEC les cars ...
La police ne voulant pas que les gens sortent avec les cars elle à EMPÊCHER les cars de sortir.
Des fois il suffit d’être logique pour comprendre une situation.

Déposé le 04/12/2012 à 09h01  
Par jojo69 Citer

Vitoux a raison, c'est "les pue la pisse" qui manifestent et qui crachent dans la soupe. Pas un seul d'entre eux ne travaille et ils profitent du système social français!

Déposé le 04/12/2012 à 08h21  
Par tonton alphonse Citer

faire a écrit le 04/12/2012 à 02h03

sur les bus les crs ont chargé et utilisé le gaz urticant! il y avait beaucoup de personnes âgées dont certaines qui ont eu un malheur!

les vieux surtout italiens ont qu'a rester ds leur pays

Déposé le 04/12/2012 à 02h39  
Par dark Citer

bientot vous n'aurais pu le droit a la retraite la secu et autre avantage pour lesquel vous avait cotisé durant toute ces année de travail.... heureusement que certain milite contre ces depense inutile de l'etat, a une heure ou on ne parle de de preservation de la nature et de la planete ou nous devons nous priver car tout devien trop cher, et que le petrole et le nucleaire sont les pire forme d'energie qu'il soit pour notre avenir.... que l'etat depense ces milliard pour equipé nos maison d'energie moin polluante et econimique, que les gens qui on un salaire moyen puisse vivre plutot que survivre, qu'il mettent ces thune vers un meilleur avenir et la peut etre que les gens manisteron moins.... je plains les gens explusé de chez eux qui on construit leur maison travailler toute leur vie pour ca que tu ose traiter de casseur rmiste profiteur de letat.....

Déposé le 04/12/2012 à 02h31  
Par dark Citer

y a eux de la casse? t'a regarder les video, yen a c'est plutot a la retraite qu'il sont et va dire aux deputé, mairie, ect que ce sont des anarchiste aux rsa ...mdr ... les deputé qui ce sont enchainer a la prefecture de nantes contre les violence policiere et contre les projet inutile de l'etat qui coutent des fortunes, eux aussi tu les conciderent comme des profiteur de l'etat au rsa?
T'est tu interressait au moin au pourquoi ces gens manifest avant de faire de tel commentaire?
si tu veu on va proposé ton jardin pour acceuillir les gens expulsé par ces projet et egalement stocké l'uranium et l'amiante qui va etre extrait de la montagne pour ce projet...
et jte laisse ma part d'augmentation d'impot et de toute les taxe qu'il nous augmente pour financer de tel projet.... pour info y a deja un aeroport a nantes qui foctionne a a peine un tier que ce qu'il pourrai acceuillir, mais il en reconstruissent un a coté et y a deja une ligne de train qui est deja a la limite du deficite tellement peu de train circule par rapport a ce qui ete prevu.....
avant de critiqué avec de tel propos, commence donc par te demander qui sont ces gens et contre quoi il manifeste....

Déposé le 04/12/2012 à 02h03  
Par faire Citer

sur les bus les crs ont chargé et utilisé le gaz urticant! il y avait beaucoup de personnes âgées dont certaines qui ont eu un malheur!

Déposé le 03/12/2012 à 19h55  
Par vyvy Citer

de toute façon ils peuvent manifester c'est déjà conclue, le tracé déjà fait et les travaux déjà en cours....

Déposé le 03/12/2012 à 19h44  
Par david Citer

19h10 : les ita­liens étant dans les bus il res­te­rait 250 à 300 per­son­nes sur place

- 18h58 : Les troi­sième bus vient de partir, empor­tant également des CRS avec les voya­geurs,les mani­fes­tants ne peu­vent pas sortir. Certains arri­vent néan­moins à s’échapper par des trap­pes ou des sous-sols mais ils ne sont pas nom­breux

Source : le suivi live de Rebellyon - http://rebellyon.info/Sommet-franco-italien-a-Lyon-mille.html

Déposé le 03/12/2012 à 18h57  
Par Foldire Citer

L'ultra gauche, c'est comme les ultras islamistes, ce sont les plus virulents contre la société mais ce sont qui profitent le plus de ses avantages sociaux.

Déposé le 03/12/2012 à 18h34  
Par nanar Citer

D'où tenez-vous cette profonde analyse ?

Déposé le 03/12/2012 à 18h09  
Par broteaux Citer

caricature, no comment!

Déposé le 03/12/2012 à 18h06  
Par bloup Citer

vitoux a écrit le 03/12/2012 à 16h32

Le pire dans les rassemblements de ce type, c'est les anarchistes, qui viennent pour casser, pour évacuer leur frustration et leur haine de l'état.
Il n'aime que l'état pour toucher le RSA et les allocs, c'est pour ça qu'ils ne sont pas crédibles.

Franchement, ce type de commentaire ridicule à base de délires de petit bourge, on s'en passe. Vis avec le RSA et les allocs, tu vas voir comme c'est confortable.

Déposé le 03/12/2012 à 16h32  
Par vitoux Citer

Le pire dans les rassemblements de ce type, c'est les anarchistes, qui viennent pour casser, pour évacuer leur frustration et leur haine de l'état.
Il n'aime que l'état pour toucher le RSA et les allocs, c'est pour ça qu'ils ne sont pas crédibles.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.