Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Fabienne Lévy - LyonMag.com

Fabienne Lévy de l’UDI : Avec la crise à l’UMP “nous avons beaucoup d’adhérents d’un coup”

Fabienne Lévy - LyonMag.com

Fabienne Lévy, conseillère au Grand Lyon et à la Région et membre de l’UDI était l’invitée ce mardi de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

La crise pour la présidence de l’UMP dure maintenant depuis plus de deux semaines. Est-ce qu’on peut dire que l’UDI, le parti de centre-droit lancé par Jean-Louis Borloo, est le grand gagnant de ce conflit ? "Je ne sais pas s’il y a un grand vainqueur mais je crois que l’UDI a beaucoup d’adhérents d’un seul coup. Dans le Rhône, nous avons à peu près 300 personnes par semaine. C’est impressionnant", estime Fabienne Lévy.

Un grand parti comme l’UMP, qui contient la droite et le centre, est un modèle qui peut perdurer après cette crise ? "Je crois que nous avons pris le parti de créer, en la personne de Jean-Louis Borloo, de créer le centre-droit parce que justement il manquait une offre. Avec le déchirement de l’UMP, on vraiment l’impression d’avoir dans l’avenir un centre-droit et puis une droite un petit peu plus à droite sur des valeurs qui ne sont pas les nôtres et sur lesquelles on peut gagner en France".

L’UDI est annoncé comme le parti qui va réconcilier les centres et qui va mettre fin à quinze ans de division à Lyon. "Je crois que c’est important que le centre se reconstruise à Lyon. On a perdu beaucoup d’élections dans le Rhône après 1998 car c’était la fin de l’UDF. Je crois que l’UDI va nous remettre un petit peu d’aplomb et tous ceux et celles qui se retrouvent sur les valeurs de l’Europe et de la République, de la laïcité. Je crois que quinze ans plus tard, il faut regarder l’avenir".

Aujourd’hui, où en est l’UDI à Lyon ? "Il y a une mise en marche du parti. Le Parti Radical, le Nouveau Centre, l’Alliance Centriste et puis des personnalités viennent nous rencontrer et nous rejoindre. Au printemps, on mettra en place la direction de l’UDI. Aujourd’hui, il y a un coordinateur national qui s’appelle Michel Mercier. Il est entouré d’un certain nombre d’élus comme Christophe Geourjon, Bernard Fialaire, moi en tant qu’élu régional… On est en train d’essayer de recomposer une vraie force du centre avec des personnalités lyonnais mais aussi d’autres endroits".

Pour avoir une force et être visible et lisible, il faut avoir des groupes au Conseil Régional ou au conseil municipal. Où en est-on aujourd’hui ? "Facile à la communauté urbaine puisque j’ai rejoint le groupe qui est présidé par Max Vincent qui est le maire de Limonest et qui est conseiller général. A la ville de Lyon, c’est un petit peu plus complexe mais on va y arriver puisque j’espère que la crise de l’UMP va permettre à certains et certaines de venir nous rejoindre. Cela se fera autour de plusieurs personnes comme Christophe Geourjon ou Denis Broliquier qui a rejoint l’UDI".

La prochaine échéance sera les élections municipales. Il va donc falloir se mettre en ordre de bataille et trouver un leader. "L’intérêt, c’est de pouvoir travailler ensemble et de soumettre un projet. Christophe Geourjon a un beau projet auquel j’espère Denis Broliquier travaillera, et puis après nous auront à parler avec nos alliés normaux que sont Michel Havard et ses équipes".

Faut-il participer à une primaire de l’opposition que Michel Havard propose ? "Moi je ne suis pas du tout pour des primaires. Je l’avais déjà dit à Christophe Geourjon. Personnellement j’adore mettre tout le monde autour d’une table et sire que l’on peut décider ensemble de la meilleure des situations", conlut Fabienne Lévy.



Tags : ça jazz à lyon | fabienne lévy | UDI |

Commentaires 11

Déposé le 05/12/2012 à 23h21  
Par observateur69averti Citer

Elle a pas fini de nous faire rire la petite Fabienne!
D'abord les 300 personnes par semaine adhèrent plus à l'udi directement qu'à ses composantes.Ensuite compte tenu de sa très haute performance aux législatives , et en plus aidée par un dir-com, elle a toute la legitimité pour prendre une retraite bien méritée.Enfin, elle marche sur la tete, Denis Broliquier à l'experience d'un mandat de maire du 2e, c'est à Christophe Geougeon, simple conseiller municipale de travailler auprès de lui.Et le pompom, pas de primaire, c'est hallucinant:on se fait une bouffe, entre nous on discute et je m'arrange, la 3e république c'est fini!!!
Avec une statégie pareille, l'actuel maire de Lyon peut dormir tranquille.Et on a pas tout vu le grand dir-com n'est pas encore entré en action.Pas de doute on est bien au pays de Guignol!!!

Déposé le 05/12/2012 à 08h45  
Par manin 1er Citer

Les lyonnais préfèrent des Collomb et ses tristes sbires aux gens compétents... Les lyonnais ne méritent pas Fabienne Levy. Les kapos des services de communication peuvent cracher fort et bruyamment on sait ce qui est marqué sur leur gamelle.

Déposé le 04/12/2012 à 23h02  
Par tonton Citer

Fabienne LEVY à la retraite !!! y en a marre de cette élue qui est passée par tous les partis , et ne se fait élire que sur des liste
Il vaut mieux qu'elle arrête ce sera mieux pour tout le monde

Déposé le 04/12/2012 à 21h00  
Par Le gaulois Citer

Moi je n aime pas Lévy mais je vois que je ne suis pas tout seul merci créons TSL tout sauf levy

Déposé le 04/12/2012 à 17h09  
Par Tchao Citer

Madame Lévy est incapable de se faire élire. Elle se positionne sur des listes. Il faudrait qu'elle siège à sa vraie place....la dernière.

Déposé le 04/12/2012 à 14h36  
Par Rien Citer

Madame 2% cause alors qu elle ne représente rien mais alors absolument rien

Déposé le 04/12/2012 à 14h25  
Par UMPosteur Citer

vaut mieux que les moutons égarés aillent à l'UDI qu'au FN

Déposé le 04/12/2012 à 13h58  
Par lol Citer

Si l udi n a pas meilleure porte parole que levy dans le Rhône je ne lui donne pas beaucoup de chances de s imposer dans le département. Tout le monde se plaint de Mme levy (même ses amis politiques) mais elle est toujours là a ramasser les miettes des partis politiques.

Déposé le 04/12/2012 à 12h33  
Par yes Citer

enfin une voie à l'écart de l'ump-ps et des extrèmes pour donner des perspectives d'avenir sans dogmatisme

Déposé le 04/12/2012 à 10h58  
Par Lulu Citer

Lévy, qui n'a jamais été élue sur son nom, mais toujours sur des listes UMP. Elle passe son temps ensuite à vouloir créer son propre groupe dans les collectivités ou elle siège (grace à l'UMP). Marre de ces opportunistes qui ne respectent rien sauf leur intérêt personnel. Assez des leçons de morale de cette pauvre Fabienne!

Déposé le 04/12/2012 à 10h08  
Par le gaulois est de retour Citer

comme le dit levy c est pas pour c est contre l ump que les gens se battent et adhèrent a l udi pauvre levy une fois cds une fois radicale une fois ump et une fois udi mais toujours pas élu sur son nom . moi j essaierai une autre voie (c est pas une faute ) hihihih

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.