Terrains bradés du Grand Stade de l'OL : le rapporteur public suit les requérants

Terrains bradés du Grand Stade de l'OL : le rapporteur public suit les requérants
DR OL

Jeudi, pas moins de trois recours d'opposants au projet d'OL Land étaient examinés par le tribunal administratif de Lyon.

Emmené par l'avocat Etienne Tête, les requérants souhaitaient dénoncer le prix de vente de terrains situés à Décines. Le Grand Lyon les avait cédé à la Foncière du Montout, filiale de l'OL, pour la somme dérisoire de 40 euros le m2. Dérisoire parce qu'habituellement, le secteur est plutôt évalué à 150 euros le m2. Face à ces transactions, l'association de contribuables CANOL s'était notamment impliquée et était représentée au tribunal jeudi.

Face aux arguments avancés par les requérants, le rapporteur public a, cette fois-ci, suivi leurs doléances et a rendu un avis favorable. Cette annonce ne sonne toutefois pas le glas du Grand Stade car la décision finale revient au tribunal. Ce dernier rendra son jugement le 10 janvier. L'OL pourrait alors payer au prix fort ces parcelles de terrain acquises à Décines.

Tags :

grand stade

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Antiol le 21/12/2012 à 13:02

Il y a l'amalgame, mais aussi l'ignorance et c'est sur cette ignorance que les tenants de ce projet sandaleux comptent pour réussir leur coup, sachant d'autre part qu'il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut rien entendre! Heureusement les 35 associations réunies au sein du collectif "les gones pour gerland" veillent et se remuent pour dénoncer les forfaitures de nos élus.

Signaler Répondre

avatar
perhaps le 21/12/2012 à 12:40
the seb a écrit le 20/12/2012 à 19h06

c'est drôle ce que tu viens de dire car le tribunal administratif vient de valider le permis de construire donc je ne vois pas en quoi il s'éloigne....
ma source: http://bourse.lci.fr/bourse-en-ligne.hts?urlAction=bourse-en-ligne.hts&idnews=ACT121220_00030478&numligne=0&date=121220&source=ACT

Votre réponse témoigne de votre ignorance de l'audience qui s'est tenue hier matin 20 DECEMBRE, au terme de laquelle le Rapporteur public a suivi la demande des requérants, à savoir l'annulation de la délibération du Grand Lyon qui autorisait la cession des terrains d'assiette du stade

mais vos propos ne sont sans doute pas tout à fait fortuits
La manip d'intox et d'amalgame continue

Signaler Répondre

avatar
perhaps le 21/12/2012 à 12:34
peharps a écrit le 21/12/2012 à 12h09

il suffit de faire un acte de vente qui prévoit qui si la foncière immobilière fait une opération immobilière avec un tiers, 110 €/m²(150-40) soit versée à la communauté urbaine

si le terrain se vend encore au delà, c'est la présence du stade qui lui aurai donné de la valeur et il est normal que la plus value au delà des 150 € revienne à celui qui a financé le stade

De un, n'est pas PERHPAS qui veut

et de deux, ce que vous proposez en usurpant mon pseudo témoigne de votre ignorance en matière de collectivité publique

on ne vend pas un terrain constructible avec un COEFFICIENT D'EMPRISE au sol de 1 au prix du champ de patates, tant bien même que ce fut à un copain privé, et sans appel d'offres, comme c'est précisément le cas ici

Signaler Répondre

avatar
peharps le 21/12/2012 à 12:09

il suffit de faire un acte de vente qui prévoit qui si la foncière immobilière fait une opération immobilière avec un tiers, 110 €/m²(150-40) soit versée à la communauté urbaine

si le terrain se vend encore au delà, c'est la présence du stade qui lui aurai donné de la valeur et il est normal que la plus value au delà des 150 € revienne à celui qui a financé le stade

Signaler Répondre

avatar
the seb le 20/12/2012 à 19:06
gert a écrit le 20/12/2012 à 18h14

Cela m'étonnerait fort que le tribunal ne suivent pas requérants.

Le grand stade s'éloigne un peu plus tous les jours, de toute façon le comité euros 2016 vas trancher fin janvier 2012, et enfin on n'entendra plus parler de cette polémique.
Apres les politiques devrons s'expliquer sur ce fiascos sur la perte de crédibilité de la ville de LYON, et sur le manque a gagner des pros du tourisme et rendre des comptes aux Lyonnais.

c'est drôle ce que tu viens de dire car le tribunal administratif vient de valider le permis de construire donc je ne vois pas en quoi il s'éloigne....
ma source: http://bourse.lci.fr/bourse-en-ligne.hts?urlAction=bourse-en-ligne.hts&idnews=ACT121220_00030478&numligne=0&date=121220&source=ACT

Signaler Répondre

avatar
contribuable lyonnais le 20/12/2012 à 19:05

on apprend que le Trib administratif a validé le permis de construire

mais à quoi sert un pc si on n'a pas les moyens de construire ce qui est permis ???????

Signaler Répondre

avatar
contribuable lyonnais le 20/12/2012 à 19:04
gert a écrit le 20/12/2012 à 18h14

Cela m'étonnerait fort que le tribunal ne suivent pas requérants.

Le grand stade s'éloigne un peu plus tous les jours, de toute façon le comité euros 2016 vas trancher fin janvier 2012, et enfin on n'entendra plus parler de cette polémique.
Apres les politiques devrons s'expliquer sur ce fiascos sur la perte de crédibilité de la ville de LYON, et sur le manque a gagner des pros du tourisme et rendre des comptes aux Lyonnais.

eh bien, si il y a préjudice porté aux contribuables et à l'lmage de la ville, qu'on cherche les responsables et qu'on leur mette la tête dans le sac,

et que l'on demande réparation pénale et pécuniaire

Signaler Répondre

avatar
vantar le 20/12/2012 à 18:58

C'est certain que si le stade ne se fait pas l' égaux surdimensionné des Lyonnais va en prendre un sacré coup.
J'ai hâte d’être fin janvier 2013, ou les dès serrons joués.
Un euros 2016 à Saint Etienne et pas a LYON, c'est le coup de grace des Stéphanois.
Mr Tête est peut être Stéphanois.

Signaler Répondre

avatar
findumonde? le 20/12/2012 à 18:41

avec le capitalisme à la" barbichette" ,je te tiens tu me tiens ,nous nous rendons service,l'affaire politico-financière va faire couler pas mal d'encre d'ici quelques mois

Signaler Répondre

avatar
boss le 20/12/2012 à 18:19

AULAS GEGE :MAGOUILLE ? je n'ose y croire et vous

Signaler Répondre

avatar
gert le 20/12/2012 à 18:14

Cela m'étonnerait fort que le tribunal ne suivent pas requérants.

Le grand stade s'éloigne un peu plus tous les jours, de toute façon le comité euros 2016 vas trancher fin janvier 2012, et enfin on n'entendra plus parler de cette polémique.
Apres les politiques devrons s'expliquer sur ce fiascos sur la perte de crédibilité de la ville de LYON, et sur le manque a gagner des pros du tourisme et rendre des comptes aux Lyonnais.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.