Soldes à Lyon : la crise entre parenthèses

Soldes à Lyon : la crise entre parenthèses
Les lyonnais étaient au rendez-vous pour l'ouverture des soldes - photo LyonMag

En cette première journée de soldes, la Rue de la République s’est remplie au fil des heures. Les grandes enseignes comme  Zara, H&M ou Célio, sont bondées. Ces marques connues du grand public et perçues comme plus abordables profitent des périodes de soldes pour liquider leurs stocks.

Beaucoup d'enseignes proposent déjà de gros rabais - photo LyonMag
Beaucoup d'enseignes proposent déjà de gros rabais - photo LyonMag

Chez les plus petites enseignes, c’est un peu plus difficile. Najat Baghat, gérante de la boutique Zaza Pulls, juste à côté de l’Opéra, en devient presque nostalgique : "il y a trois ans, on réalisait 20% de notre chiffre d’affaires de janvier les quatre premiers jours des soldes, on n’avait même pas le temps de prendre une pause. Aujourd’hui, parfois, même quand je suis seule à la boutique je suis en trop ! Les gens sont dans la mouise, ça se ressent". La gérante ne se plaint pas pour autant, car les soldes et les prix bas "font découvrir la boutique à des personnes qui n’y mettraient pas les pieds en temps normal". Même son de cloche du côté d’Armand Jaoui, gérant de la boutique Kaktus : "C’est vrai que cette période nous amène une clientèle différente mais on sent tout de même qu’il y a une crise, les gens font plus attention".

La crise, le mot est sur toutes les lèvres, pourtant, selon plusieurs sondages 75% des français comptent profiter des soldes. Parmi eux, il y a ceux qui "se font plaisir avant tout" comme Léa et Anastasia, 22 et 23 ans. Les deux amies ne font pas de repérages et achètent "au feeling". Leur budget : Jusqu’à 200 €. Seul bémol selon Anastasia : "Tout ce qu’on a acheté plus tôt dans l’année se retrouve en soldes, c’est un peu frustrant". Léane, 18 ans n’a pas de sacs mais son chien dans les bras. Elle n’a fait "qu’une seule affaire pour le moment" mais elle compte bien "acheter en grande quantité" mais pas forcément dans des magasins plus chers.
Et puis, il y a ceux qui en profitent pour s’offrir des vêtements de marque. C’est le cas d’Alain, 52 ans. "Je suis venu de bonne heure ce matin pour faire mes courses dans le calme. Je savais déjà ce que je voulais car j’ai fait quelques repérages avant". L’homme a un sac rempli de vêtements. "J’en ai eu pour environ 300 €, avec des produits 30% moins chers en moyenne", conclut-il.  Quoi qu’il en soit les soldes sont toujours synonymes de chasse au rabais. Vivien, 26 ans a lui aussi un sac bien rempli. "Je cherche avant tout la bonne affaire mais c’est vrai que les soldes permettent de se laisser tenter par des achats que l’on ne ferait pas, ou moins, en temps normal". Le jeune homme a dépensé environ 100€ et trouvé des articles soldés à 50% en moyenne.
Les soldes d’hiver se terminent le 12 février. La première semaine est en général celle ou l’affluence est la plus forte dans les centres commerciaux et rues commerçantes. C’est aussi celle durant laquelle "on réalise les meilleures affaires".

Tags :

soldes

Lyon

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Renardeau le 10/01/2013 à 18:10

Je suis submergé de pub et de mail pour acheter, acheter, toujours acheter et encore acheter : de quoi passer plusieurs salaires !

En réaction, je ne mets pas les pieds dans les magasins !

Au secours !!!

Signaler Répondre

avatar
client le 09/01/2013 à 21:10

profitez des dernières soldes de virgin car pour eux la crise est définitive...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.