Semaine de quatre jours et demi : les enseignants du Rhône préfèrent attendre

Semaine de quatre jours et demi : les enseignants du Rhône préfèrent attendre

Selon un sondage effectué par le syndicat Snuipp FSU et dévoilé dans le Progrès ce matin, 86% des enseignants préfèreraient que la réforme attende 2014.

96% d'entre eux estiment qu'elle n'améliorera pas leurs conditions d'enseignement et pour 87% qu'elle ne profitera pas aux élèves. La grande majorité des sondés précisent également qu'ils souhaiteraient quitter la commune où ils enseignent si celle-ci opte pour la semaine des quatre jours et demi. Le sondage a été effectué auprès de 1400 professeurs des écoles du Rhône, soit un cinquième des enseignants du département.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
passeulement le 12/01/2013 à 09:47

La majorité des parents ne veulent d'école le samedi pour leur permettre de "savourer leur week end et RTT:il suffit de voir le nombre d'élève lors d'un cours au milieu d'un pont de fin de semaine...

Signaler Répondre

avatar
famille le 12/01/2013 à 06:56

Le niveau des élèves français fait partie des plus médiocre d'Europe, juste devant les pays de l'est. Malgré ce constat d'échec, aucun gouvernement ne s'attaque au problème de fond. De plus, inutile de se voiler la face, beaucoup d' enseignants choisissent d'exercer se métier, plus pour les jours de vacances pléthoriques et un temps de travail réduit par rapport a un salarié lambda, que par vocation.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.