Danielle Chuzeville est la nouvelle présidente du Conseil général du Rhône

Danielle Chuzeville est la nouvelle présidente du Conseil général du Rhône
Danielle Chuzeville - LyonMag.com

Suite à la démission de Michel Mercier le 5 janvier dernier, l’Assemblée départementale du conseil Général du Rhône a élu lundi matin Danielle Chuzeville pour le remplacer par 28 voix sur 31.

Michel Mercier - LyonMag.com
Michel Mercier - LyonMag.com

Elle était opposée à Marie-Christine Burricand, issue du groupe communiste. Les autres groupes n'avaient pas présenté de candidat et n'ont pas participé au vote. Danielle Chuzeville devient ainsi la première présidente du Département et la 6ème femme à occuper ce poste en France.

"Mercier s'exprimait en Mercier"

Et il y avait du monde lundi matin pour assister à cette séance publique pour connaître le successeur de Michel Mercier, récemment élu maire de la nouvelle commune de Thizy-les-Bourgs.
La séance a débuté par les traditionnels remerciements. Tout d’abord de Michel Forissier, le président par intérim qui n’a pas manqué d’aborder les sujets sensibles du département comme le Musée des Confluences. "Nous espérons que dans 20 ans, il sera l’emblème porteur de Lyon au même titre que la Tour Eiffel à Paris". Les représentants des différentes formations de l’Assemblée n’ont pas manqué de s’exprimer sur le bilan de Michel Mercier. Martial Passi, président du groupe des élus communistes et républicains , a salué un président "qui a su tenir les débats dans le respect des personnes et de leurs idées". Thierry Philip (PS), Gilles Buna (EELV) et Louis Pelaez (radical et centre gauche) ont également tenu à dire chacun un petit mot sur l'ancien président du Département. Mais la palme du plus beau discours est revenue à Jean-Jacques Pignard (UDI). "Michel Mercier s'exprimait en Mercier. Pour cela, il fallait une maîtrise de la syntaxe et de l'orthographe...", a-t-il plaisanté. C'est finalement Jacqueline Vottero, doyenne de l'Assemblée, qui a mené le scrutin et prononcé la victoire de Danielle Chuzeville.

Le Conseil général du Rhône a élu lundi matin sa nouvelle présidente - LyonMag.com
Le Conseil général du Rhône a élu lundi matin sa nouvelle présidente - LyonMag.com

Qui est Danielle Chuzeville ?

Agée de 67 ans, Danielle Chuzeville est originaire de la commune d’Amplepluis. D’abord professeur de mathématiques puis principal et proviseur de plusieurs collèges et lycées du département, elle accède à la vie politique en 1975 après avoir été élue conseillère municipale d’Amplepuis. Au fil des années, elle gravit les échelons : adjointe, première adjointe puis conseillère général du canton d’Amplepuis en 2001. Au sein du Département, elle est membre de la commission permanente et de la commission spécialisée : Collèges, sport et culture. C’est son travail au sein de ce groupe qui lui vaut d’ailleurs d’être respectée par les élus de droite mais aussi par l’opposition. Sa nomination fait donc l’unanimité. "Si nous avions été dans la majorité, nous aurions voté pour vous", a même lancé Gilles Buna. Reste à savoir maintenant si Danielle Chuzeville saura se démarquer et s’affranchir de Michel Mercier dont elle est très proche. Cette dernière occupera en tout cas la tête du département pour une durée précise. En effet, elle compte céder sa place dès 2015.
Assise dans son nouveau siège, Danielle Chuzeville a assuré que l'objectif du conseil Général du Rhône était "de penser local mais mondial à l'horizon". Et dans un sourire, la nouvelle président a même ajouté : "Je n'ai pas le droit de me planter. La chose la plus dure va certainement  d'apprendre à dire non et ce sera difficile".

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jm le 21/01/2013 à 17:21

Une femme qui connait son sujet est compétente et fait l'unanimité... C'est assez rare pour que l'on s'en réjouisse.

Signaler Répondre

avatar
opruih le 21/01/2013 à 14:32

67 ans il faut laisser la place aux jeunes et puis trouvez nous un canon pas une mémée

Signaler Répondre

avatar
le gaulois est de retour le 21/01/2013 à 14:20

alors avant un gros paysans bouffi et maintenant une momie. et apres on se demande pourquoi les jeunes ne votent pas

Signaler Répondre

avatar
louis le 21/01/2013 à 13:09

et la retraite qu en pense t elle

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.