Squatteurs du Grand Stade : décision le 18 février

Squatteurs du Grand Stade : décision le 18 février
Une vingtaine de personnes se sont rassemblées dans le calme devant le tribunal - Photo LyonMag

Le tribunal des référés étudiait lundi la question de ces personnes qui refusent de quitter certains terrains promis à la future enceinte.

Environ une vingtaine de personnes ont construit des cabanes et installé des tentes sur des terrains cédés pour laisser place au stade de l'OL. Ils se trouvent sur une parcelle qui n'a pas encore de destination précise au terme des travaux, mais le Grand Lyon souhaite les déloger. Le tribunal de Lyon étudiait donc ce lundi un référé concernant leur évacuation. Selon les avocats de la communauté d'agglomération, les squatteurs poursuivent un but politique en restant sur place, ce à quoi les avocats de la défense ont rétorqué en affirmant qu'il s'agissait d'habitat social. Leur évacuation ne semble pas poser de question, mais le président du tribunal a confié qu'ils verraient tout de même "les bourgeons du printemps" à Décines. Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 18 février

Tags :

grand stade

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
fin a la depense public le 26/02/2013 à 21:24

avec tous cet argent dépense pour le stade on aurai pu construire des logement sociaux pour les citoyens français qui travail mais qui ne peuvent se loge car trop cher et qui voudrai bien faire du sport

Signaler Répondre

avatar
le gaulois est de retour le 21/01/2013 à 18:41

le Gégé c est exterminator 3 aprés les éléphants maintenant les jeunes sans logement. encore un peu et notre Gégé va se retrouver devant le CPI de la Haye

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.