Les Jeunesses Nationalistes protestent devant l'Hôtel de Police de Lyon

Les Jeunesses Nationalistes protestent devant l'Hôtel de Police de Lyon
LyonMag.com

Ils étaient une quinzaine à se rassembler dimanche soir.

Les Jeunesses Nationalistes entendaient soutenir trois militants interpellés samedi après-midi durant la manifestation en faveur du projet de loi sur le mariage pour tous. Ces derniers ont proféré des propos homophobes et ont brûlé un drapeau arc-en-ciel. Leur garde à vue a été prolongée de 24h. Sous la surveillance de policiers, les Jeunesses Nationalistes, avec en chef de file Alexandre Gabriac, ont dénoncé un acharnement judiciaire et ont terminé leur rassemblement en criant des slogans.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Antoine le 28/01/2013 à 11:57

Merci a vous les jeunes !!!!!! Continuons la lutte pour ne pas devenir minoritaire chez nous !!!

Signaler Répondre

avatar
hi han le 28/01/2013 à 11:45

une belle brochette de mulets

Signaler Répondre

avatar
Ahaha le 28/01/2013 à 11:05

Ahahahaa, ca dénonce !
Et pis ils ont crié des slogans aussi !
Ahaha

Signaler Répondre

avatar
tonton le 28/01/2013 à 08:12
JN Haute-Savoie a écrit le 27/01/2013 à 22h03

Nous, on était juste plus de 1 million dans la rue :)

na na nère, bande de frustrés

Signaler Répondre

avatar
Une française le 28/01/2013 à 06:46
Elnico62 a écrit le 27/01/2013 à 22h39

Rassemblement de masse! 3000 selon les organisateurs et 8 guignols selon la photo!
Heureusement que les gens comme eux sont honteux et ne descendent pas dans la rue!

Etre honteux de quoi ? je ne vois aucune honte à être Nationaliste .... Chacun ses pensées, chacun sa religion, pourquoi alors ne pas critiquer certains qui se promènent en grandes robes dans les supers marchés, pourquoi ne pas critiquer les grandes barbes. Franchement parfois on se demande ou on est ??? désolée mais bon il faut arrêter de toujours "critiquer" ou "injurier" du même côté....
Je ne suis ni pour les uns, et encore moins pour les autres, mais bon je me dis qu'ils leur faut un certain "courage" ces nationalistes pour faire ce qu'ils font, car tout le monde est contre eux, il n'y a rien qu'à lire les forums...

Signaler Répondre

avatar
Bleubite le 27/01/2013 à 23:11

j'adore les bisounourse,
vraiment merci unlyonnais
demain je me converti

Signaler Répondre

avatar
Elnico62 le 27/01/2013 à 22:39

Rassemblement de masse! 3000 selon les organisateurs et 8 guignols selon la photo!
Heureusement que les gens comme eux sont honteux et ne descendent pas dans la rue!

Signaler Répondre

avatar
un autre lyonnais le 27/01/2013 à 22:13

Vous étiez 20.000 et nous 1.300.000 à Paris... et avant de parler de tolérence demandez à vos manifestants d'arrêter d'insulter les catholiques et les heteros de tous les noms (catho facho, pédophiles, sale hetero, pédale refoulée, jésus on l'encule...) voilà ce que vous n'avez pas arrêté de crier le 13 janvier contre les opposants.

Signaler Répondre

avatar
JN Haute-Savoie le 27/01/2013 à 22:03
unlyonnais a écrit le 27/01/2013 à 21h17

ça c'est un mouvement de masse ! Moins de dix guignols sous la pluie devant un commissariat à demander la relaxe de leurs trois amis pétainistes arrêtés équipés de matos offensif.

Allez, nous on était 20 000 dans les rues !

Ces réacs fachos n'ont juste pas compris que le monde qu'ils espèrent de leur vœux est mort en 1945....

Nous, on était juste plus de 1 million dans la rue :)

Signaler Répondre

avatar
unlyonnais le 27/01/2013 à 21:17

ça c'est un mouvement de masse ! Moins de dix guignols sous la pluie devant un commissariat à demander la relaxe de leurs trois amis pétainistes arrêtés équipés de matos offensif.

Allez, nous on était 20 000 dans les rues !

Ces réacs fachos n'ont juste pas compris que le monde qu'ils espèrent de leur vœux est mort en 1945....

Signaler Répondre

avatar
jean le 27/01/2013 à 19:46

Beaucoup de Français dont je fais parti sont en accord avec vous mais n' osent pas descendre dans la rue pour le moment . le jour viendra j en suis sur.
merci mr Gabriac

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.