Le retour d'Alexandre Gabriac et Yvan Benedetti à Lyon... mais devant la justice

Le retour d'Alexandre Gabriac et Yvan Benedetti à Lyon... mais devant la justice
Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac - LyonMag

Ce lundi, le tribunal de grande instance de Lyon va s'intéresser au cas de deux figures de l'ultra-droite.

Aujourd'hui exilés vers d'autres cieux, Alexandre Gabriac et Yvan Benedetti furent, au début des années 2010, à l'initiative de nombreuses actions coup-de-poing avant que leurs formations, les Jeunesses Nationalistes et l'Oeuvre française, ne soient dissoutes administrativement par décrets du président de la République François Hollande en 2013 après la mort de Clément Méric (dont c'est d'ailleurs l'anniversaire de sa mort ce lundi ndlr).

Ce qui leur sera reproché ce lundi devant la justice, c'est de ne pas avoir tenu compte de cette dissolution et d'avoir continué à organiser des réunions ou des rassemblements avec les membres de leurs groupuscules. Un régal pour les enquêteurs qui n'avaient qu'à piocher dans leurs agendas, disponibles en ligne sur le site internet qu'Alexandre Gabriac et Yvan Benedetti avaient créé une fois les dissolutions prononcées.

Pour ces faits de "reconstitution de ligue dissoute", les deux anciens candidats aux municipales à Vénissieux avaient été mis en examen en 2014. Et avaient depuis trouvé de nouvelles occupations.
Alexandre Gabriac a rejoint les rangs des catholiques intégristes de Civitas avec lesquels il a fait un four aux dernières législatives (0,57% des voix en Isère). Quant à Yvan Benedetti, il est désormais porte-parole du Parti nationaliste français, qui regroupe de nombreux anciens militants de l'Oeuvre française et des Jeunesses nationalistes.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Hum le 05/06/2018 à 16:28
CQFD. a écrit le 05/06/2018 à 14h08

Ayez juste un peu de mémoire pour les victimes de l'inquisition pendant des siècles

Maintenant si vous tenez vraiment à faire un classement des saloperies faites au nom de dieu totalement imaginaire bonne chance vous n'en sortirez pas gagnant

Je crois qu'on a donné un coup de pied dans la fourmillère des bouffeurs de curés... ils s'ennuient depuis qu'il n'y a plus de Manif Pour Tous :)

Au lieu de faire du révisionnisme historique, renseignez-vous un peu sur l'Inquisition, sa durée, le nombre de personnes exécutées, les motifs d'exécution.
Ensuite enchaînez sur les croisades, leurs causes, leur déroulement.

Soyez un peu objectif.
Ensuite continuez à fermer les yeux sur la menace ACTUELLE, en invoquant un passé très lointain et très caricaturé.

Signaler Répondre

avatar
Agnès le 05/06/2018 à 14:11
Hum a écrit le 05/06/2018 à 13h31

Civitas, l'équivalent de Daesh ?
Ah bon, le Nouveau Testament prône l'égorgement des "mécréants" ?
Combien de catholiques assistant à la messe en latin sont partis au Vatican pour y faire la guerre sainte ?
Combien en sont revenus pour commettre des attentats en France, en Angleterre, en Espagne, en Belgique, en Allemagne, en Suède ?
Un peu de sérieux...

Les "guerres saintes" ont déjà eu lieu plusieurs fois chez les catholiques, on appelait ça des croisades, et ça "autorisait" toutes les saloperies possibles et imaginables.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 05/06/2018 à 14:08
Hum a écrit le 05/06/2018 à 13h31

Civitas, l'équivalent de Daesh ?
Ah bon, le Nouveau Testament prône l'égorgement des "mécréants" ?
Combien de catholiques assistant à la messe en latin sont partis au Vatican pour y faire la guerre sainte ?
Combien en sont revenus pour commettre des attentats en France, en Angleterre, en Espagne, en Belgique, en Allemagne, en Suède ?
Un peu de sérieux...

Ayez juste un peu de mémoire pour les victimes de l'inquisition pendant des siècles

Maintenant si vous tenez vraiment à faire un classement des saloperies faites au nom de dieu totalement imaginaire bonne chance vous n'en sortirez pas gagnant

Signaler Répondre

avatar
Hum le 05/06/2018 à 13:31
Ya des coups de pieds au c.. qui se perdent a écrit le 04/06/2018 à 16h08

"Alexandre Gabriac a rejoint les rangs des catholiques intégristes de Civitas avec lesquels il a fait un four aux dernières législatives (0,57% des voix en Isère"

0.57% des isérois qui votent pour l´équivalent catholique de Daesh, c´est pas un chiffre énorme, mais c´est encore beaucoup trop...
Il ne viendrait l´idée a l´Etat de permettre a Daesh de participer aux élections, donc pourquoi autorise t`il la bande de gogols intégristes/cassoulet de Gabriac a se présenter?

Civitas, l'équivalent de Daesh ?
Ah bon, le Nouveau Testament prône l'égorgement des "mécréants" ?
Combien de catholiques assistant à la messe en latin sont partis au Vatican pour y faire la guerre sainte ?
Combien en sont revenus pour commettre des attentats en France, en Angleterre, en Espagne, en Belgique, en Allemagne, en Suède ?
Un peu de sérieux...

Signaler Répondre

avatar
Bébert le 04/06/2018 à 18:57
Ya des coups de pieds au c.. qui se perdent a écrit le 04/06/2018 à 16h08

"Alexandre Gabriac a rejoint les rangs des catholiques intégristes de Civitas avec lesquels il a fait un four aux dernières législatives (0,57% des voix en Isère"

0.57% des isérois qui votent pour l´équivalent catholique de Daesh, c´est pas un chiffre énorme, mais c´est encore beaucoup trop...
Il ne viendrait l´idée a l´Etat de permettre a Daesh de participer aux élections, donc pourquoi autorise t`il la bande de gogols intégristes/cassoulet de Gabriac a se présenter?

Chuttt on va vous traiter de christianophobe, et vous expliquer que l'unique menace c'est l'islam.

En oubliant que le seul point commun entre des salopards blanc, des salopards verts ou des salopards bleu c'est bien que se sont tous des salopards.

Signaler Répondre

avatar
Ya des coups de pieds au c.. qui se perdent le 04/06/2018 à 16:08

"Alexandre Gabriac a rejoint les rangs des catholiques intégristes de Civitas avec lesquels il a fait un four aux dernières législatives (0,57% des voix en Isère"

0.57% des isérois qui votent pour l´équivalent catholique de Daesh, c´est pas un chiffre énorme, mais c´est encore beaucoup trop...
Il ne viendrait l´idée a l´Etat de permettre a Daesh de participer aux élections, donc pourquoi autorise t`il la bande de gogols intégristes/cassoulet de Gabriac a se présenter?

Signaler Répondre

avatar
Nationaliste, poil au kyste le 04/06/2018 à 15:58
Heu ? a écrit le 04/06/2018 à 14h28

La collaboration, l'accueil de l'Occupant, ce n'est pas un truc de gauche ?
Et la gauche nous refait le coup depuis quelques années...

Toi tu confonds ton voisin noir avec un "occupant" parceque tu as peur que ta fille se marie avec lui et que tes petits enfants ne soient pas aryens ...
Mais historiquement l´occupation c´est pas d´avoir un voisin noir, arabe ou aisatique..L´occupationc´est une invasion militaire par le gouvernement d´extreme droite allemand. La période de l´occupation, c´est l´extreme droite francaise qui s´est réjouie de l´invasion allemande (et qui la qualifia le gouvernement de collaboration de "divine surprise")
Ajoutons que ceux qui en 2018 proclament haut et fort etre les héritiers de la collaboration et du régime de Vichy, c´est Benedetti et sa bande de zigotos, et non pas des transfuges de la SFIO..

Signaler Répondre

avatar
Heu ? le 04/06/2018 à 14:28
Nationalistes en peau de lapin a écrit le 04/06/2018 à 13h54

il défend surtout les valeurs de la France allemande..
Du temps ou ils étaient actifs politiquement, Gabriac et Benedetti ont organisé des banquets a la gloire de la collaboration, et les deux gugusses se déclarent ouvertement héritiers du Pétainisme.

La collaboration, l'accueil de l'Occupant, ce n'est pas un truc de gauche ?
Et la gauche nous refait le coup depuis quelques années...

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 04/06/2018 à 14:14
Que dieu veille sur vous a écrit le 04/06/2018 à 13h40

Merci monsieur Gabriac de défendre les vrais valeurs de la France, chrétienne et nationaliste.

Maréchal nous voilà ?...attendez un peu elle arrive avec ses valeurs chrétiennes que vous pourrez partager:

" j'étais un étranger vous m'avez accueilli
j'étais en prison et vous m'avez visité
j'avais faim vous m'avez donné à manger "....
évangile de Mathieu si mes souvenirs sont bons

Signaler Répondre

avatar
Nationalistes en peau de lapin le 04/06/2018 à 13:54
Que dieu veille sur vous a écrit le 04/06/2018 à 13h40

Merci monsieur Gabriac de défendre les vrais valeurs de la France, chrétienne et nationaliste.

il défend surtout les valeurs de la France allemande..
Du temps ou ils étaient actifs politiquement, Gabriac et Benedetti ont organisé des banquets a la gloire de la collaboration, et les deux gugusses se déclarent ouvertement héritiers du Pétainisme.

Signaler Répondre

avatar
Vieux Lyon history X le 04/06/2018 à 13:46

Si Gabriac et Benedetti finissent par faire un séjour a la ratiere de Corbas (c´est tout le mal qu´on peut leur souhaiter)
....ils pourront créer un gang de prison a l´américaine, type "fraternité aryenne"
Apres tout, a Corbas, il y a déja Logan Dijan, quelques membres du Bastion social, et ils seront peut etre rejoins bientot par les délinquants multi-récidivistes Bissuel et Gabriac..

Signaler Répondre

avatar
Que dieu veille sur vous le 04/06/2018 à 13:40

Merci monsieur Gabriac de défendre les vrais valeurs de la France, chrétienne et nationaliste.

Signaler Répondre

avatar
Ant!fa le 04/06/2018 à 13:23
le poteau a écrit le 04/06/2018 à 12h38

salut les qi négatifs :)

Salut !
Plus on se prend de poteaux, moins on a de neurones... jusqu'au seuil fatal.
Repose en paix Clément !

Signaler Répondre

avatar
le poteau le 04/06/2018 à 12:38
Méric a écrit le 04/06/2018 à 12h26

Pendant ce temps le poteau court toujours...
5 ans après les faits, il n'a toujours pas comparu !

salut les qi négatifs :)

Signaler Répondre

avatar
Méric le 04/06/2018 à 12:26

Pendant ce temps le poteau court toujours...
5 ans après les faits, il n'a toujours pas comparu !

Signaler Répondre

avatar
Justice laxiste? le 04/06/2018 à 10:33

Toujours ces multi récidivistes.

Signaler Répondre

avatar
LoL le 04/06/2018 à 10:26

Joyeux anniversaire Clément !
Sacré Manuel Valls quand-même... quel culot !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.