Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Un candidat du Guatemala - LyonMag.com

SIRHA : une belle vitrine pour Lyon et sa région

Un candidat du Guatemala - LyonMag.com

Trente ans que le salon international de la restauration, l’hôtellerie et de l’alimentation installe ses fourneaux et autres instruments à Lyon.

Jusqu’à mercredi, plus de 160 000 visiteurs sont attendus devant les 2200 exposants présents. Proximité oblige, la région Rhône-Alpes y est bien représentée, que ce soit dans les allées ou lors des concours. Ce salon, réservé aux professionnels, accueille de prestigieux championnats comme le célèbre Bocuse d’Or, une consécration enviée pour tout bon cuisiner, ou bien la Coupe du monde de pâtisserie remportée lundi par la France.
Et puis il y a les concours un peu plus atypiques, comme Le Gargantua, qui réunit des cuisiniers issus de la restauration collective. Stéphane Gouttenoire, représentant la région sud-est (Rhône-Alpes et PACA), avait quatre heures pour réaliser un plat chaud et un dessert. Ingrédients imposés : lapin entier sans foie, puis pâte à choux et yaourt. "On s’y prépare depuis deux mois, mais nous avons découvert ce qu’il y avait dans le panier qu’hier", précise Stéphane Gouttenoire, chef de partie chaud au restaurant administratif de Lyon. Sa ballottine de lapin en habits de légumes et son risotto aux asperges vertes n’aura pas fait l’unanimité, mais il termine tout de même sur la dernière marche du podium.

Un peu plus loin, le comité de promotion des produits agro-alimentaires de Rhône-Alpes occupe l’espace. Près de 2000m² de stands, 118 exposants, les produits régionaux sont à l’honneur. "Le SIRHA est une belle vitrine pour les produits rhônalpins, affirme Alain Berlioz-Curlet, le président du comité de promotion. Nous sommes présents sur le salon pour accompagner les entreprises lors de leurs échanges commerciaux, les mettre en relation avec des partenaires potentiels. En quatre jours, 49 rendez-vous ont déjà été pris avec des entreprises venant de 22 pays".
L’entreprise Lachenal, tripier à Lyon depuis 1926, a par exemple pu entrer en contact avec une entreprise de Singapour. "Le SIRHA est une occasion d’inviter, de rencontrer nos clients et nos fournisseurs, mais aussi de nous faire connaître", raconte le dirigeant de la société, petit-fils de madame Lachenal qui a créé l’entreprise.

Le SIRHA est un incroyable salon qui réunit aussi bien cuisiniers, grandes marques de l’agroalimentaire, professionnels du matériel de cuisine que des étudiants, tous curieux de découvrir les dernières nouveautés. Et puis au détour des allés, on croise aussi les très nombreux supporters venus encourager les participants au Bocuse d’Or.
Car le SIRHA, c’est aussi et surtout ça, la crème des cuisiniers du monde, 24 chefs représentants chacun leur pays venus s’affronter pour décrocher ce titre si convoité.
Le tant redouté concours a débuté mardi sous les yeux de son fondateur, Paul Bocuse et président du jury. Les candidats ont 5h35 pour réaliser deux plats, l’un à base de filet de bœuf irlandais et l’autre avec du turbot et du homard bleu.
Ce n’est que la veille de l’épreuve que les candidats ont la possibilité de faire leur marché. Ils doivent préparer trois garnitures dont l’une typique de leur pays. Chaque plat sera noté selon son goût, sa présentation et son originalité géographique. Seront aussi vérifiés le gaspillage éventuel, la propreté de la cuisine et le travail d’équipe. Le concours se déroule sur deux jours, douze candidats s’affrontant à chaque fois. Le nom du gagnant sera connu mercredi à 18 heures.



Tags : sirha |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.