Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - DR

Maltraitance dans une crèche de Lyon : jugement en appel le 11 mars

Photo d'illustration - DR

Quatre mois de prison avec sursis ont été requis lundi contre l'ex employée d'une crèche soupçonnée de maltraitance sur un bébé.

Le Progrès rapporte que le jugement de la cour d'appel de Lyon a été mis en délibéré et sera rendu le 11 mars prochain. Les faits remontent à entre octobre 2010 et mars 2011. Les parents de la petite Alicia, alors âgée de huit mois, avaient porté plainte après avoir remarqué à plusieurs reprises des traces de griffures et de brulures sur son corps. Trois animatrices de la micro-crèche privée Garderisette, située dans le 6e arrondissement de Lyon, avaient alors été jugées. En première instance, deux d'entres elles avaient été relaxées, tandis que la troisième avait écopé de quatre mois de prison avec sursis. La même peine a donc été requise lundi à son encontre. Le Progrès affirme par ailleurs que les parents ont appris pendant l'audience que l'employeur n'avait jamais sanctionné la jeune femme.



Tags : maltraitance | creche |

Commentaires 5

Déposé le 08/02/2014 à 23h27  
Par chaty Citer

Je suis chez moi car je viens de dénoncer des collègues mardi 4 fevrier j étais attendu avec un courrier de mise a pied j ai du quittez la crèche en moins de 10 mn
Elles toutes sont la en poste a la crèche je ne suis pas seule d autre on signaler nous avions averti la directrice qui n a rien fait pour il me protéger les petits bcp se sont présentaient a la brigade des mineurs et je sais au fond de moi que justice sera faite pour eux ne pouvant pas crier a l aide j ai fait cette démarche pour eux pour leurs protection et cela suffit a mon bonheur
Mme P
L'explication donne pour cacher leurs manquements lorsqu'un parents posent une question
Car cela date dans les faits mais les révélations sont très récentes sont que je suis FOLLE

Déposé le 24/02/2013 à 16h00  
Par Eleonore Citer

A peine croyable ! la micro creche Garderisette c'est le groupe de creche Babilou... pas de sanctions contr la salariée?? Pourquoi? Ca fait peur...

Déposé le 16/02/2013 à 15h24  
Par Nounou69 Citer

Les P.M.I. préfèrent remplir pendant 1H30 un planning au lieu de parler de leur professionalisme si professionnalisme existe??? J'en doute et en connaissance de cause. J'aimerai bien vous expliquer comment se passe les choses mais les journalistes ont le le devoir de me censurer!

Déposé le 16/02/2013 à 15h08  
Par Nounou69 Citer

Inconnu a écrit le 12/02/2013 à 16h23

Bonjour, lorsqu'il y-a une faute grave commise par un employé celui ci est immédiatement licencié.

Comment une seule personne peut être incriminée dans une affaire aussi grosse si tel avait été le cas. Les pleurs de l'enfant auraient alertés le personnel, quand même on ne tape pas et brule en pleine crèche.

Si l'employeur ne licencie pas n'y a t'il pas une chose a mettre en évidence ?

Pendant 20 ans ,j’ai exercé le métier d'assistante maternelle sans le moindre problème . Je n’ai pas eu besoin d’un CAP de petite enfance seulement de la conscience professionnelle. Mais le Conseil Général m’a mise au chômage forcé car mes convictions dérangeaient la suffisance de cette instance. Dans le cadre d’une recherche d'emploi , j'ai contacté la directrice de la crèche .............. qui volait me rencontrer. (le 06/11/2012) J'attends toujours qu'elle me rappelle…… A savoir qu’elle gèrait 5 crèches. On tire sur le personnel D’autre part, je ne comprends pas que les parents de cet enfant ne soient pas plus inquiétés. Ils sont entièrement responsables mais il est tellement plus simple de s’en prendre à une tierce personne ! Et ne me parlez surtout pas du savoir faire de ces professionnelles de la petite enfance ! Elles font honte à cette profession !

Déposé le 12/02/2013 à 16h23  
Par Inconnu Citer

Bonjour, lorsqu'il y-a une faute grave commise par un employé celui ci est immédiatement licencié.

Comment une seule personne peut être incriminée dans une affaire aussi grosse si tel avait été le cas. Les pleurs de l'enfant auraient alertés le personnel, quand même on ne tape pas et brule en pleine crèche.

Si l'employeur ne licencie pas n'y a t'il pas une chose a mettre en évidence ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.