Un avion en provenance de Dakar fait une sortie de piste à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry

Un avion en provenance de Dakar fait une sortie de piste à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry
L'aéroport Saint-Exupéry - DR

L'incident a eu lieu vendredi soir vers 20h50.

L'A321 de la compagnie Air Méditerranée, qui transportait 181 personnes, a fait une sortie de piste pour s'arrêter 300 m plus loin dans l'herbe avant de s'embourber. Les pompiers ont dû intervenir sur place pour rassurer les passagers et trouver un moyen de les faire sortir. Ils ont finalement tous pu sortir indemnes à partir de 22h15.
L'incident a entraîné la fermeture de toutes les pistes de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry pour une durée de 2h15. En tout, huit vols ont été annulés et huit autres ont été déroutés vers Genève, Clermont-Ferrand et Marseille. Le trafic a pu reprendre à 23h18 exactement sur une seule piste de l'aéroport.
Les sept membres de l'équipage ont été entendus dans la nuit par les gendarmes des transports aériens et les enquêteurs du bureau enquêtes accidents.
A noter que ce samedi, trois vols ont été annulés au départ de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bus le 31/03/2013 à 14:37
kim kong il a écrit le 30/03/2013 à 23h46

il y a des gens ne sachant pas contrôler leur véhicule s'improvise expert en navigation
les phases de decolage et d' atterrissage sont les plus difficile dans un vol ou des centaines de facteur et de variables entre en jeux

Les pilotes étaient sous contrat grec! Eh oui! Les images le montrent: l'avion est sous immatriculation grecque (SX-). Comment est-ce possible? Tout simplement, parce que l'avion, bien que peint aux couleurs d'Air Méditerranée, est opéré par sa filiale grecque Hermes Airlines. Cela a été montré récemment sur France 2 dans l'émission Complément d'Enquête. Il y a 2 ans, Air Méditerranée a créé une filiale en Grèce. Elle y a transféré la majeure partie de ses avions. Elle a licencié la majeure partie de son personnel en CDI et n'a pas renouvelé les très nombreux CDD. Elle paye en Grèce les pilotes et le personnel navigant commercial la moitié de ce qu'elle les payait en France. Bref, de la délocalisation comme on en connait beaucoup sauf que dans ce cas c'est parfaitement illégal puisque les personnels navigants sont dans les faits basés en France bien que leur contrat de travail prétende facticement qu'ils sont basés en Grèce. Résultat: du travail dissimulé... Autre intérêt pour la compagnie: elle est surveillée par les autorités de l'aviation civile grecque. Bien que les règlements concernant l'exploitation des compagnies et la formation du personnel navigant soient des règlements européens, on sait que les autorités grecques sont beaucoup moins regardantes que d'autres autorités même si tout cela est censé être harmonisé au niveau européen.... Au bout du compte: la compagnie est gagnante (même si son image en a pris un coup), la sécurité sociale, les caisses de retraite, l'emploi en France et la sécurité aérienne sont perdants.

Signaler Répondre

avatar
kim kong il le 30/03/2013 à 23:46

il y a des gens ne sachant pas contrôler leur véhicule s'improvise expert en navigation
les phases de decolage et d' atterrissage sont les plus difficile dans un vol ou des centaines de facteur et de variables entre en jeux

Signaler Répondre

avatar
aero69 le 30/03/2013 à 22:46

AIR MED a mis ses pilotes français au chômage et
fait voler des pilotes grecs ... à bas coût
que fait le gouvernement français !

Signaler Répondre

avatar
Jacko ( un ancien de l'aviation) le 30/03/2013 à 17:17

Cet accident n'est pas normal car il n'y avait pas de vent latéral. Le pilote a obligatoirement fait une faute d'appréciation altitude et jugement où se trouvait la piste d'atterrissage ( axe par rapport à l'avion) Il doit s'agir d'un novice car sur les Cies charter, les pilotes ne sont pas tous 1ère classe!!!

Signaler Répondre

avatar
cool le 30/03/2013 à 17:05

Un avion, c'est plusieurs tonnes qui doivent atterrir a plus de 250 km sur la terre ferme et même avec toute l'assistance au pilotage qu'il existe sur les avions, cela reste un exercice périlleux, même pour un équipage expérimenté et de surcroit par mauvais temps. Alors je tire mon chapeau aux pilotes de ligne, l'avion reste le moyen de transport le plus sur au monde.

Signaler Répondre

avatar
David B. le 30/03/2013 à 11:32

A320 ou A321 ?

Signaler Répondre

avatar
kiki le 30/03/2013 à 09:53

bonobo devait piloter

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 30/03/2013 à 08:50

Bon, une de plus avec laquelle il ne faut surtout pas voyager!

Signaler Répondre

avatar
Onlylyon le 30/03/2013 à 07:35

Welcome to Lyon !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.