Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag.com

Journée mondiale du peuple Rom à Lyon : “Voir autre chose que les mendiants dans la rue”

LyonMag.com

A cette occasion, le Collectif Rom de l’agglomération lyonnaise organise samedi après-midi place Antonin Poncet un espace et un temps de rencontre entre les Lyonnais et le peuple Rom.

De nombreuses animations auront lieu de 14h à 18h avec par exemple un atelier peinture pour les enfants, des expositions sur panneaux ainsi que des discussions possibles avec toutes les personnes présentes sur place.
Cette journée intervient quelques jours après la décision de justice qui a condamné la préfecture du Rhône à reloger dix familles de Roms de Villeurbanne sous peine d’une astreinte financière de 75 euros par jour et par famille.

Un peuple trop mis en lumière

"Depuis quelques années, il y a une politique qui consiste, non pas à forcément les renvoyer car ils sont citoyens de l’Union Européenne mais à les  malmener. Quand des gens veulent venir, c’est très difficile de les empêcher. Ils ne sont pas beaucoup, mais la politique qui en est faite les montre alors qu’eux ne voudraient pas qu’on parle d’eux. Dès qu’il y a une expulsion, on les voit marcher dans les rues avec leurs affaires et ça fait peur car on se dit si ça m’arrivait à moi…", explique Claude Massault, représentant de la Ligue des Droits de l’Homme au sein du collectif Rom de l’agglomération lyonnaise. Les différentes associations entendent donc lutter contre des préjugés et des stéréotypes. "C’est par rapport à tout ça que nous essayons de rendre visible autre chose, notamment une culture très riche (…). Ce sont des gens qui rient beaucoup ; c’est étonnant de voir que les enfants sourient et rient en permanence alors qu’ils sont dans des conditions que nous n’accepterions pas", poursuit Claude Massault.

Quelle réaction des Lyonnais ?

Depuis trois ans, une centaine de personnes participent aux différentes animations, notamment par des discussions ; mais difficile à dire quel sera l’impact dans les mœurs. "Comme c’est un lieu de passage, c’est difficile à dire. Il faudrait réaliser des sondages et des enquêtes…(…) Mais le contact direct est plus difficile car le contact que l’on connait est de voir des mendiants. Et on ne sait jamais si c’est la misère la plus grande ou si c’est quelque chose d’un peu plus organisé", ajoute le représentant de la Ligue des Droits de l’Homme au sein du collectif Rom de l’agglomération lyonnaise. "C’est l’un des seuls peuples sans terre en Europe. Ils sont européens, et à la fois ils ont une existence différente et une manière de vivre qui est différente, mais il y en a beaucoup qui ne demande qu’à s’intégrer", conclut-il.



Tags : roms | journée mondiale |

Commentaires 7

Déposé le 13/04/2013 à 13h29  
Par contribuable Citer

Qui paye cette opération de com'?

Déposé le 13/04/2013 à 13h03  
Par pragmatic Citer

ils ne sont pas beaucoup? au moins 20 000 en France, ils font parler d'eux au quotidien et pas en bien. Cette semaine le Louvre a du fermer en raison des hordes de pickpockets qui sévissent au quotidien et se montrent toujours plus agressifs. Partout à peine arrivés ils exigent, et quand ça ne vient pas assez vite ils se servent. Déboutés du droit d'asile, ils viennent d'être relogés, certains feraient bien de se pencher sur ce qu'ils coutent aux contribuables, et là ils les trouveraient nettement moins sympathiques. Allez dans les hopitaux, les maternités, interrogez le personnel soignant, ils ont fait des ces centres de soins des annexes du 115 plateaux repas, douches à volonté...ils ne sont pas encore dans l'espace schengen, mais ici, c'est déjà chez eux!

Déposé le 13/04/2013 à 11h42  
Par yoyo Citer

et pour les français qui crèvent de misère hein!

Déposé le 13/04/2013 à 11h13  
Par petitpouçin Citer

mon point de vue c'est de les faire travailler et les assocs subventionnées les récupérer chez eux !
supprimer les aides de maintien de l'assistanat caf etc
c'est toujours le meme CON-Tribuable qui paie

Déposé le 13/04/2013 à 10h55  
Par ben voyons Citer

Le bon vieux coup de l'estropié ou du bébé dans les bras de sa pseudo mère, ça marche toujours

Déposé le 13/04/2013 à 08h57  
Par LOLOLLLL Citer

mon point de vue c'est qu'au lieu de les assister comme on sait si bien le faire alors que des tas de français dorment eux aussi dans la rue, que des familles monoparentales (notamment des mamans) n'ont plus les moyens financiers de pouvoir payer des soins corrects à leurs enfants (et qu'elles mêmes ne bénéficient pas de la CMU). Arrêtons SVP de les stigmatiser sans cesse. Déjà on devrait leur donner des balais et des serpillières pour nettoyer la saleté qu'ils laissent dans certains quartiers lyonnais. Cet assistanat coûte fort chez aux Lyonnais qui eux ne sont pas aidés
les jeunes français qui partent à l'étranger ne sont en aucun cas aidés par les gouvernements des autres pays (enfin à ce que je sache). Vous connaissez le proverbe AIDE TOI ET LE CIEL T'AIDERA alors pourquoi ne pas appliquer cette règle au peuple ROMS ,??????

Déposé le 13/04/2013 à 08h38  
Par RAS LE BOL Citer

c'est pourtant ce que l'on voit toute l'année......
Ras le bol d 'être "agressé" verbalement aux feux quand les automobilistes osent refuser le nettoyage de leur pare brise.......

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.