Un campement de Roms évacué près de Lyon au lendemain du drame du 8e

Un campement de Roms évacué près de Lyon au lendemain du drame du 8e
Photo d'illustration - LyonMag

Dans la matinée, les forces de l'ordre se sont rendus sur le site de la cité Berliet à Saint-Priest.

Une trentaine de Roms vivait sur un terrain appartenant à la société Neximmo42 depuis le 28 août 2012 selon l'AFP. Le site qui fut le terrain de jeu de rugbymen avait été cédé à la société en novembre dernier.
Aucune solution de relogement ne semble avoir été mise en place pour les Roms de Saint-Priest. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, présent à Lyon lundi, avait pourtant déclaré que "ces squats dans des campements de fortune doivent être évacués quand ils représentent de vrais danger. Il faut poursuivre ce travail de démantèlement. Trouver à chaque fois des solutions qui soient dignes des personnes humaines".

Cette expulsion intervient au lendemain de l'incendie meurtrier d'une ancienne usine qui a coûté la vie à deux femmes et à un enfant de 12 ans appartenant à la communauté rom dans le 8e arrondissement. Leur squat était censé être évacué mercredi selon Gérard Collomb. Le maire de Lyon avait tenu un discours ferme sur la situation des Roms dans le département.
Environ 2000 Roms sont recensés dans le Rhône par la préfecture, répartis sur une quarantaine de campements de fortune.

Tags :

roms

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.