Les Roms de Saint-Priest trouvent refuge dans une église de Gerland

Les Roms de Saint-Priest trouvent refuge dans une église de Gerland
Photo d'illustration - LyonMag

Ils avaient été évacués mardi sur le site de la cité Berliet à Saint-Priest, un campement jugé illégal.

Le père Matthieu Thouvenot a décidé de reloger 26 personnes à l'église Saint-Antoine dans le quartier de Gerland. Ce n'est pas la première fois que le prêtre vient en aide à la communauté Rom.
Déjà en mars, il avait accueilli douze familles expulsées d'un squat à Villeurbanne. Dix d'entre elles avaient obtenu la condamnation du préfet du Rhône par le tribunal administratif de Lyon. Jean-François Carenco avait du les reloger sous peine d'astreinte. 
Cette expulsion est intervenue au lendemain de l'incendie qui a coûté la vie à trois personnes lundi dans un squat du 8e arrondissement de Lyon. Les corps des deux femmes et de l'enfant de 12 ans seront rapatriés en Roumanie pour y être enterrés.

Tags :

roms

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.