Enfants égorgés près de Lyon par leur père : le Parquet ne retiendrait pas la préméditation "en l'état"

Enfants égorgés près de Lyon par leur père : le Parquet ne retiendrait pas la préméditation "en l'état"
Photo d'illustration - LyonMag.com

Pour rappel, le père de famille de 48 ans et d'origine britannique a reconnu dimanche avoir égorgé ses enfants dans son appartement de Saint-Priest.

Ce lundi, le parquet de Lyon a indiqué qu'il n'envisageait pas "en l'état" de retenir la "préméditation" dans la mise en examen de l'homme.

Les corps des deux enfants âgés de 5 et 10 ans, avaient été retrouvés samedi par la police appelée par la mère de famille qui s'inquiétait de ne pas voir ses enfants qu'elle avait laissée à son ancien compagnon ; le couple étant divorcé depuis deux ans. La mère avait auparavant vu son ex-mari quitté son appartement de Saint-Priest, ses vêtements tâchés de sang.

C'était la première fois que l'homme de 48 ans accueillait ses enfants à son domicile pour le week-end, des enfants qu'il ne voyait avant que dans des lieux neutres en présence d'éducateurs suite à une décision de justice. Le droit de visite lui avait été retiré après "un épisode de violence particulier remontant à octobre 2010". Le père de famille, toujours en garde à vue, devrait être mis en examen dans les prochaines heures.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
kiki le 21/05/2013 à 00:30

pas préméditer mais on crois reve,ses pauvres enfants ne demandaient qu a sourire a la vie ,que les anges prennenti bien soin d eux

Signaler Répondre

avatar
Débilla le 20/05/2013 à 22:20

Nan mais allo quoi, t'égorges tes enfants mais tu fais pas exprès...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.